L'homme qui possède 41000 grands crus

Amoureux du bon vin, Michel-Jack Chasseuil a rassemblé plus de 41000 flacons de crus mythiques en quarante ans. Il souhaite faire don de ce trésor inestimable à une fondation, pour constituer un " Louvre du vin ".

L'homme qui possédait 41000 grands crus
© AFP

La collection de Michel-Jack Chasseuil a de quoi faire tourner les têtes. Au sens propre, comme au figuré. Composée 41000 grands crus, la cave de ce passionné a des airs de sanctuaire : murs recouverts de caisses de vins mythiques et chants grégoriens en ambiance sonore. Les quelques 35000 bouteilles, 3000 magnums, jéroboams et impérials et 4000 spiritueux invitent tout oenophile qui se respecte à un recueillement quasi religieux. Seule une poignée d'initiés a le droit de pénétrer ce lieu exceptionnel, situé à La Chapelle Baton, dans les Deux-Sèvres. Michel-Jack Chasseuil y a rassemblé en quarante ans un trésor unique au monde, comportant notamment les crus prestigieux Romanée Conti, Petrus, Cheval Blanc ou encore Lafite Rotschild.

Après les timbres, les vins de placement


A l'origine de cette incroyable cave, l'amour de la collection : "Ca a commencé d'abord une cave pour boire des bons vins, sur le plan familial, se souvient le septuagénaire. Ensuite ça a été un classement en tant que collectionneur parce que je collectionnais les timbres, les minéraux. Et puis quand j'ai vu que ce classement du collectionneur, du plaisir d'avoir une bonne cave, ça pouvait rapporter de l'argent, à ce moment, j'en ai profité pour faire la jonction avec des vins de placement."

Classement au patrimoine de l'humanité


Un bon investissement pour le propriétaire. La valeur de ses vins a été multipliée par 100 en dix ans, boostée par l'arrivée sur le marché des nouveaux riches russes, américains puis chinois. Aujourd'hui, Michel-Jack Chasseuil n'a plus les moyens de faire face à la flambée des prix. Il a dû acquérir à crédit des grands crus de 2009 et 2010, pour éviter leur fuite vers l'étranger. Philanthrope, ce grand amoureux du vin va céder sa collection à une fondation qu'il a créée. "[Ce ne] sera pas ma fondation, mais la fondation Chasseuil, patrimoine de l'humanité", précise-t-il. Pas question pour ce passionné d'ouvrir une seule de ces bouteilles d'exception. Il souhaite créer un "Louvre du vin", dans le lieu hautement symbolique de Saint-Emilion. 

collectionneur 250
En 40 ans, Michel-Jack Choisseuil a rassemblé 41000 flacons. © AFP