Kyle Dreier : "la photographie culinaire a ses difficultés"

Grand, responsable, intelligent, facile à vivre, prévenant, organisé, amusant, critique, inventif et amateur de chocolat ! Voici Kyle Dreier, le drôle de photographe culinaire qui a imaginé la série "Pairing Series". Nous l'avons interviewé.

Kyle Dreier : "la photographie culinaire a ses difficultés"
© Kyle Dreier

Comment est "née" la série Pairing Series ?
Tout a commencé avec l'association quasi évidente du steak et du vin rouge. Cela m'a donné l'idée et l'envie de mettre en photos de manière amusante d'autres associations culinaires, sur lesquelles le plus grand nombre s'accorde. J'ai aussi cherché à surprendre et à mettre en scène les duos de manière inhabituelle.

Comment s'organise une prise de vue ?
J'essaie toujours de me demander à quoi je pourrai relier la nourriture. Ensuite, j'imagine une composition et une "mise en page" que je pose à plat au crayon, en réalisant des croquis. C'est seulement après que vient la réalisation, la production. Lorsque je photographie mes propres projets, je me focalise plus sur la mise en forme de mon idée que sur un produit ou une marque en tant que tels.

kyle
Le photographe Kyle Dreier © Kyle Dreier

La nourriture en tant que sujet photographique est-elle plus difficile à travailler qu'un modèle vivant ?
Photographier de la nourriture n'est pas sans challenge ! Je dis souvent en plaisantant que ce qui différencie un mannequin de la nourriture est que cette dernière ne parle pas ! Je pense que ce qui est facile avec l'alimentaire, c'est qu'on n'a pas besoin de passer des heures à la maquiller et qu'elle est plus "prévisible". 

Que pensez-vous de la multiplication des blogs culinaires ?
Je trouve cette émulation sur le web vraiment remarquable. Quand il n'y en plus, il y en a encore pour créer de nouveaux blogs sur lesquels il y a une quantité impressionnante d'informations. Cela m'amuse beaucoup de voir tout ce que les gens trouvent à dire à propos de la nourriture. Il faut cependant savoir faire le tri entre le quali et le moins quali, ceux qui proposent de superbes recettes et d'autres moins.

Représentent-ils des sources d'inspiration ? Voire d'éventuels concurrents ?
J'ai toujours des idées plein la tête. Je trouve l'inspiration grâce aux hasards de la vie. Je ne suis pas ou peu l'actualité des autres photographes. Personnellement, je suis plus dans la typographie et le design. Je me vois un peu comme un inventeur au fond de son garage, toujours en train de peindre ou de mettre en oeuvre une nouvelle idée.

Quel regard portez-vous sur la gastronomie américaine ?
Depuis quelques années, l'alimentation américaine s'est vraiment améliorée, notamment grâce aux produits locaux et à la tendance organique. Je pense que cela est lié à une réelle prise de conscience que le fast-food - qui fait malheureusement partie de la culture culinaire américaine -, engendre de sérieux problèmes de santé. Aujourd'hui, si l'on veut bien manger aux Etats-Unis, on peut, notamment grâce à l'émergence de toute cette culture du local et de restaurants indépendants qui s'approvisionnent avec des produits frais et sains.

Aimez-vous cuisiner ?
J'adore être aux fourneaux. Cependant, je me sens plus l'âme d'un pâtissier qu'un cuisiner. J'adore préparer des tartes !

kyle dreier 300
Le nouveau travail photographique de Kyle Dreier, la nourriture inaccessible © Kyle Dreier

Sur votre site, on peut lire que vous êtes un fan de chocolat. Quelle est votre recette préférée à base de chocolat ?
Ironie du sort, je ne suis cuisine pas beaucoup le chocolat. Pour être honnête, je l'aime à l'état brut, en barre ou en carreau. J'ai assisté une fois à un cours de cuisine au cours duquel j'ai appris à réaliser un gâteau au chocolat. C'était l'une de mes meilleures pâtisseries. Merci de m'avoir rappelé à ce bon souvenir, je vais me remettre à cuisiner le chocolat (rires !)

Quelle est votre cuisine préférée ?
Ayant grandi au Texas, je suis un inconditionnel de la bonne nourriture mexicaine. Lorsque je vais à Dallas, je fais toujours un passage à Ojedas (une chaîne de restaurants mexicains, ndlr). Mon pêché mignon, leur pâtisserie, et plus particulièrement un croissant au chocolat, que vous appelez je crois "pain au chocolat" ?

Quel est votre meilleur souvenir culinaire ?
Il y a un excellent restaurant à Dallas au Texas dans un château dans le quartier de Turtle Creek. Ma femme et moi y étions allés pour un rendez-vous galant et avions commandé une crème brûlée. Mes papilles s'en souviennent encore. J'ai par la suite réalisé une centaine de recettes, jusqu'à retrouver le goût de celle que j'ai mangé dans ce restaurant.

Quels sont projets en cours ou à venir ?
Je travaille actuellement sur deux projets. L'un inpiré par Jackson Pollock, l'autre sur la nourriture "inaccessible".

 Le site de Kyle Dreier