J'ai testé : le Sac Cuisson 2 en 1 Albal

Albal lance une nouvelle gamme de Sacs cuisson 2 en 1, adaptables au four traditionnel comme au micro-ondes. Le chef Jean-François Pantaleon du Coretta a concocté plusieurs recettes avec. L'affaire est-elle dans le sac ?

J'ai testé : le Sac Cuisson 2 en 1 Albal
© Albal

Le concept. Si l'on aime humer les effluves de nos petits plats mijotés, on apprécie un peu moins les (vilaines) éclaboussures qui "pleuvent" (allez savoir comment) sur les parois de notre four. Quelle poisse que de devoir user de l'huile de coude après un repas couronné de succès. C'est là qu'entre en scène le Sac Cuisson 2 en 1 Albal : finies les indésirables projections de gras et de sauce, terminées les courbatures après le difficile nettoyage du four à quatre pattes. C'est tout l'intérêt du sac cuisson : du plaisir sans se salir. L'autre avantage, et non des moindres, il assure une cuisson homogène des aliments et ce, sans ajout de matière grasse. D'un point de vue pratique, tout est prévu : un lien de fermeture qui ne laisse que la vapeur s'échapper (et non le jus) et un bord froid pour extraire - sans finir aux urgences du coin - le sac. La grande nouveauté de ce Sac Cuisson Albal, c'est aussi sa contenance : jusqu'à  5 kg d'aliments, soit de quoi convier un beau poulet ou une grosse daurade à table.

image7
Pavé par Jean-François Pantaleon. © Franck Gonzalez

Et le goût alors ? Sollicité par la marque Albal, le chef Jean-François Pantaleon du Coretta s'est prêté au jeu du sac cuisson devant une assemblée de journalistes curieux (et affamés !). Au menu : suprêmes de volaille, bouillon persillé et légumes de saison en quasi hors-d'œuvre, Pavé de turbot, artichauts barigoule et sobrassade en plat, pêches blanches à la verveine et crémeux citron en dessert. Le chef a réalisé un tour de maître : les cuissons étaient maîtrisées, les saveurs conservées et les couleurs préservées. Grande absente, la matière grasse (et ce n'est pas notre balance qui va s'en plaindre). Mention spéciale pour la recette de turbot, en rien desséché et dont le jus a été réutilisé en guise de sauce : malin ! L'affaire est dans le sac, aurait-on envie de dire. Test concluant, pour un repas "entaché" de succès.

Les + : tel un malfrat qui ne souhaite laisser aucune trace sur les lieux du crime, le sac cuisson permet d'œuvrer en toute transparence, grâce à son aspect pratique. La contenance maximale des Sacs cuissons 2 en 1 ayant été revue à la hausse, cuisiner pour toute la famille dans un seul et même sac est désormais possible. Pour ce qui est du goût, on s'y retrouve.

Les - : qui dit accessoire en plus, dit inévitablement coûts supplémentaires. Le sac cuisson n'apporte pas réellement de plus value en termes de goût. Difficile pour des papilles non-averties de distinguer ce qui a été concocté avec de ce qui a été cuisiné de manière " traditionnelle". Tout le monde n'a pas le talent de Jean-François Pantaleon !

Verdict : le goût sans le dégoût des tâches ménagères. Le Sac Cuisson 2 en 1 Albal brille surtout par son aspect pratique et sa grande contenance. Pas de révolution au niveau gustatif, surtout un appréciable effort préventif.

Le Sac Cuisson 2 en 1 pour four traditionnel et micro-ondes Albal. Prix conseillé : 2,85 € le pack de 5 sacs 35 cm x 43 cm.