Jérémy Moscovici, homme des îles

Un chef sous influences. Si Jérémy a révélé avoir vécu au Japon (d'où il puise l'essence de sa cuisine thaïlandaise), le Top Chef ne nous a pas encore dévoilé ses influences tahitiennes. Pour accompagner la publication de la couverture de Tiki Mag Télé sur son compte Facebook, le jeune homme a en effet posté une "Lettre ouverte à [sa] famille Tahitien" dans laquelle il la remercie de l'avoir "accueilli bras ouvert avec un sourire et une bienveillance de tous les instants" et de lui "avoir appris que le jugement est fait pour les lâches et les préjugés pour les jaloux" (...). Un message subliminal à l'attention des "haters" qui le taclent sur Twitter ? 
©  Facebook Jérémy Moscovici