Insolite : la fourchette qui fait maigrir

Un Français a présenté cette semaine au salon high-tech de Las Vegas une fourchette intelligente qui aiderait à manger plus lentement et ainsi à perdre du poids. Nouveau gadget ou réelle innovation ?

Insolite : la fourchette qui fait maigrir
© Denis Nata - Fotolia.com
karramba production fotolia 200
Une fourchette © Karramba production

Après les lunettes qui font maigrir, voici la fourchette qui aide à manger moins... Les autorités de santé le martèlent, : manger trop vite n'est pas bon pour la santé, ni pour la ligne. Lorsque l'on avale trop rapidement le contenu de son assiette, on a tendance à manger plus, car la sensation de satiété n'apparaît qu'au bout de 20 minutes. D'autre part, les aliments trop vite ingérés ne sont pas assez mâchés, ce qui conduit à des problèmes de digestion. Cela peut aussi générer des soucis plus graves d'ordre métaboliques, ou même provoquer un diabète.
Pour remédier à ce problème de santé publique, Jacques Lépine (comme le fameux concours), un inventeur et fondateur de la société Slowcontrol, a pensé à une fourchette digitale intelligente. La HAPIfork, émet un signal vibrant si la fourchette est portée trop fréquemment à la bouche, c'est à dire à un intervalle inférieur à dix secondes entre chaque bouchée. L'utilisateur est alors rappelé à l'ordre par la vibration, et est incité à reprendre la dégustation de son repas à un rythme moins soutenu. Côté pratique, la fourchette une fois chargée a une autonomie de deux semaines à raison de deux repas par jour, ponctués d'environ dix vibrations. Elle peut se relier à un smartphone afin d'indiquer à l'utilisateur l'heure de ses repas, leur durée, le nombre de coups de fourchette... Le propriétaire de la fourchette digitale peut alors communiquer ces informations à son médecin traitant ou à son nutritionniste, ce qui peut s'avérer utile en cas de suivi médicalisé. Fourchette vibrante ou pas, nous ne le répèterons jamais assez : un repas réussi est un repas qui se savoure !