Imprimer sa viande en 3D : le nouvel objectif des scientifiques

Imprimer son steak ? C'est le rêve de Peter Thiel, cofondateur de Paypal, qui vient d'investir dans une entreprise qui a mis au point une machine capable d'imprimer de la viande en 3D... Loin d'être de la science fiction, cette idée pourrait bien sauver la planète et se retrouver bientôt dans nos assiettes.

Imprimer sa viande en 3D : le nouvel objectif des scientifiques
© Lsantilli - Fotolia.com
lsantilli fotolia
Une viande en 3D demain ? © Lsantilli - Fotolia.com

Alors que l'ONU appelle à l'action contre la crise alimentaire, et que les scientifiques dénoncent les catastrophes environnementales crées par l'élevage des bovins, la Modern Meadow, start up bio-médicale, aurait trouvé une solution. Cette entreprise scientifique a été créée pour imaginer un système d'impression en 3D des tissus animaux comestibles. Une invention pas si farfelue puisqu'un prototype a déjà été mis au point par les chercheurs.
Comment ça marche ? Pour imprimer un steak, il convient de récupérer des cellules souches d'animal à l'aide d'une biopsie, puis de développer ces cellules-souches pour leur permettre de se spécialiser avant de les faire rentrer dans une cartouche d'impression. En lieu et place de l'encre, la cartouche d'impression biologique en trois dimensions contient des milliers de cellules souches qui fusionnent naturellement lors de l'impression pour former un tissu vivant. Vous n'avez pas tout suivi ? Qu'importe, sachez que pour ces scientifiques cette manipulation ne représente rien de bien sorcier et qu'ils n'en sont pas à leur premier coup d'essai.
Et le goût dans tout ça ? Si l'idée peut éventuellement séduire les végétariens et les écologistes, de nombreuses questions restent encore en suspens, notamment celle du goût et de l'accueil de cette viande par les consommateurs. Pas sûr que nous nous jetions sur ces morceaux de viandes artificiels sortis tout droit d'une imprimante...
Si à ce jour, l'initiative n'en est encore qu'à ses prémices, les scientifiques espèrent produire cette viande en quantité industrielle dans les années à venir, et puisqu'on nous assure qu'il sera impossible de manger de la viande d'ici une quarantaine d'années, réfléchissez déjà à votre format préféré... Petit, moyen ou grand ?