Hanouka, la fête juive des lumières côté cuisine

Les familles juives ont célébré la semaine derrière la fête religieuse de Hanouka. Lors de ce Noël juif, de nombreux délices sont partagés à table. A commencer par les délicieux beignets à l'huile d'olive...

Hanouka, la fête juive des lumières côté cuisine
© © Carly Hennigan - Fotolia.com
Les familles juives ne célèbrent pas Noël mais elles elles se réunissent elles aussi en fin d'année à l'occasion de la fête de Hanouka, célébrée tous les ans à partir du 25 Kislev du calendrier hébreux. Selon les années, Hanouka tombe ainsi aux mois de novembre ou décembre dans le calendrier grégorien. En 2013, les festivités se dont déroulées pendant la semaine du 10 décembre. Cette fête religieuse dure huit jours consécutifs, jusqu'au 2 ou 3 Tevet. Durant cette période festive, il est de tradition d'allumer chaque soir une nouvelle bougie de la "Hanoukkia", chandelier à huit branches. Durant l'allumage des bougies, des prières sont récitées et des chants sont entonnés.

hanoukka
La hanoukia : un membre de la famille allume une nouvelle bougie chaque soir © Rafael Ben-Ari-Fotolia

L'origine de Hanouka
Cette fête commémore la victoire de Judas Macchabée et de ses frères sur les Grecs de Syrie en 165 avant notre ère. La légende raconte que lors de l'inauguration du temple de Jérusalem pour célébrer cette victoire, il était nécessaire de faire brûler pendant huit jours le candélabre d'or avec une huile pure. Mais on ne trouva dans le Temple qu'une petite quantité d'huile pour faire brûler le candélabre pendant une seule journée. Or, un miracle se produisit et le candélabre brûla avec cette huile pendant les huit jours requis.

Hanouka côté cuisine
Pour commémorer ce miracle, il est de coutume de manger des aliments frits ou cuisinés à l'huile l'olive. Les standards dégustés durant cette semaine sont les "Laktes" : petits beignets de pommes de terre frits à la poêle ; les "soufganiots" (beignets ronds et sucrés qui peuvent être fourrés à l'envi). Des mets lactés, comme des Latkès au fromage, sont également consommés en souvenir des actions héroïques de Judith, une jeune femme qui aurait sauvé sa ville d'une invasion assyrienne en préparant au général ennemi Holopherne un banquet composé de fromage et de vin afin de l'enivrer et l'endormir pour pouvoir le tuer ensuite.

beignetsâ© rafael ben ari fotolia
Les soufganiots, beignets traditionnels de Hanouka © © Rafael Ben-Ari - Fotolia.com
Une toupie pour les enfants

Hanouka est aussi l'occasion pour les enfants de recevoir un peu d'argent de poche, des cadeaux mais aussi une toupie. Sur chacune des quatre facettes de la toupie de Hanouka est inscrite une lettre hébraïque : Noun, Guimel, , Chine.– Un grand miracle est arrivé là-bas. " La toupie est, aujourd'hui encore, au centre des jeux de Hanouka.


 Nos recettes de Hanouka :
Hallot, pain de shabbat juif

Ponchkis (beignets)
Beignets de pommes de terre

 Vous avez cuisiné pour Hanouka ? Partagez vos recettes avec les lecteurs en les déposant sur notre site ! Formulaire de dépôt