Les prunes comptent pas pour des prunes !

trifle aux mirabelles
Trifle aux mirabelles © Christelle Milesi

Choisissez-la souple au toucher mais pas molle. Sa peau doit être lisse, ni fripée, ni tachée. Aucune inquiétude à avoir quant au voile blanc qui la recouvre : il s'agit de la pruine, un bouclier de cire naturelle que fabrique le fruit pour se protéger du soleil. Sa présence est donc signe de maturité et prouve que le fruit n'a pas subi trop de manipulation.

Conservez-la quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Dénoyautée, vous pourrez même la congeler sans le moindre risque. On peut également la conserver à l'eau-de-vie.


 Idée recette : Trifle aux mirabelles