En Italie, la bière se fait mousser

Moins chère que le vin et proposée dans des saveurs fruitées et variées, la bière fait de plus en plus d'adeptes en Italie.

En Italie, la bière se fait mousser
© AFP

Qu'elle soit brune ou blonde, les italiens n'ont de soif que pour elle. Jusqu'à récemment considérée comme une boisson apéritive, la bière a su trouver les saveurs chocs pour passer des comptoirs aux tables italiennes... envers et contre le vin ?

Ça mousse dans les rayons

A Eataly, un temple gastronomique de 17 000 mètres carrés situé à Rome, la bière a désormais ses rayons et même une brasserie où elle est produite sur place. Si l'implantation de la mousse dans ce supermarché gastronomique est de bon augure, pour en arriver là, la boisson a montré qu'elle avait de la bouteille.  

biere 2
La brasserie du supermarché Eataly © AFP

Ses atouts ? Des prix moins élevés que le vin – pas négligeable en temps de crise – mais aussi un très grand choix de saveurs. Pour devenir la boisson alcoolisée préférée des italiens de moins de 55 ans, les brasseurs n'ont pas ménagé leurs efforts : "Les bières italiennes connaissent un succès énorme. Grâce à la créativité des brasseurs italiens qui ont su développer des produits uniques, différents de ceux que vous pouvez trouver dans le reste de l'Europe" explique Brooks Carreta, brasseur à Eataly, tandis qu'il concocte une bière aux écorces de citron d'Amalfi.  

Chaudrons magiques

La créativité, l'entreprise "Birra del Borgo", en a fait sa marque de fabrique. Cette petite brasserie artisanale a été créée par un jeune biologiste qui a fait de sa passion pour la bière, l'objet de toutes ses expérimentations. De la bière fruitée à la framboise à la parfumée à la châtaigne, les maîtres brasseurs de Birra del Borgo ne manquent pas d'imagination et proposent chaque mois une bière "bizarre". La dernière en date dévoile un subtil parfum d'huître ! Des saveurs fantasques visiblement du goût des italiens puisque la brasserie a multiplié sa production par 5 en 4 ans, l'obligeant à prendre de nouveaux locaux.

La guerre des boissons aura-t-elle lieu ?

Au pays du chianti, la bière a connu une croissance exponentielle comptant aujourd'hui 445 brasseries contre 7 en 1996. Les italiens apprécient de plus en plus la bière et n'hésitent pas à la marier à leurs recettes : "C'est intéressant par exemple de se demander si une bière brune peut se marier plutôt avec de la viande rouge, ou bien quelle bière irait bien avec des crustacés !" témoigne Martina, une cliente du supermarché Eataly. Ce nouveau goût pour la bière est-il une menace pour le vin ? Selon une étude réalisée par l'Assobirra, l'Association des producteurs de bière en Italie, 71% des Italiens boivent de la bière et 28,8% la qualifie de "boisson préférée", contre 37% pour le vin, faisant dire aux auteurs de ce sondage que la bière "est la boisson la plus démocratique pour toutes les occasions et ayant comme dénominateur commun un prix contenu". Brooks Carretta, le maître brasseur d'Eataly relativise et ne prévoit pas de conflit entre ces deux-là : "Ce sont deux mondes séparés dont les chemins se croisent rarement", dit-il.