L'Elysée vide sa cave pour sauver les meubles

Jeudi 30 et vendredi 31 mai, le Palais de l'Élysée vend aux enchères 1200 bouteilles de vin en provenance de sa cave, à l'Hôtel Drouot à Paris. De quoi intéresser les amateurs de grands crus.

Elysée : vente aux enchères des grands crus du Palais
© Drouot

Jeudi 30 et vendredi 31 mai 2013, le palais de l'Elysée met aux enchères 1200 bouteilles de vins en provenance de sa cave, à l'Hôtel Drouot à Paris. De quoi intéresser les amateurs de grands crus.

moy
Petrus mis aux enchères © Drouot
es gains réalisés seront réinvestis dans des vins plus modestes et l'excédent sera reversé... au budget de l'Etat. Ainsi, parmi les bouteilles déposées aux enchères, dominent les bordeaux et bourgognes les plus prestigieux, mais également des vins d'Alsace, de la Loire, de la vallée du Rhône ou du Sud-Ouest, qui sont estimés entre 20 à 2500 euros la bouteille. La plus haute estimation est celle d'un Petrus de 1990 mis en vente entre 2200 et 2500 euros.
Crée en 1947 et réaménagée en 1995, la cave présidentielle n'a cessé de s'enrichir au fil des années. Ses bouteilles mises aux enchères porteront une étiquette mentionnant "Palais de l'Elysée" et la date de la vente. Selon France Info, le produit de la vente devrait atteindre 250 000 euros.
Certains regrettent cette décision et affirment que l'Etat pouvait décider d'établir d'autres mesures pour sauver les finances du pays. Mais une chose est sûre, les amateurs de vins qui vont acquérir certaines bouteilles d'exception ont les yeux qui brillent... C'est peut-être le moment de vous offrir un vin présidentiel, non ?