Cyrille Zen : "La cuisine me permet de surmonter ma timidité" " La cuisine, mon moyen d'expression "

cyrille zen
Cyrille Zen © Rémi Horiot

Comment décririez-vous votre cuisine ?

Ma cuisine gastronomique se situe à la frontière de la tradition et de la modernité. J'ai eu une formation classique et n'ai jamais travaillé dans de grandes maisons. Pourtant, je suis très à cheval sur le dressage.   

Dans l'émission vous avez cuisiné pour votre femme. La cuisine, une passion familiale ?

Oui ! Ma femme a fait une école hôtelière. On travaille ensemble dans notre restaurant. Elle s'occupe de la relation avec la clientèle et du service en salle.  

Quels produits aimez-vous particulièrement cuisiner ?

J'affectionne tout particulièrement les fromages de ma région et les herbes sauvages. Je travaille beaucoup l'ail des ours que je vais ramasser moi-même.

Avez-vous une spécialité ?

Les plats à base de poisson et de foie gras !

Quels sont vos péchés mignons ?

Un bon pot-au-feu bien réalisé ! J'avoue ne pas être très friand des mets sucrés. Par contre, j'ai un petit penchant pour le clafouti aux cerises.  

Y a-t-il un produit que vous détestez ?

J'ai une sainte horreur de l'ananas ! Je ne peux ni le manger, ni le toucher !

Vous aimez les challenges. Quels sont vos prochains objectifs professionnels ?

Ma priorité est de garder mon étoile et de continuer à donner du plaisir et de la satisfaction à ma clientèle.    

Décrocher une seconde étoile fait-il partie de vos projets ?

Je ne sais pas. Une deuxième étoile compliquerait beaucoup de choses. Mais si ça m'arrivait, je ne pourrais qu'être heureux !    

Où puisez-vous votre inspiration ?   

Je pars d'un produit et j'essaye de trouver avec quelles garnitures je peux l'associer, avec quelles saveurs je peux le marier. Je fonctionne à l'inverse de beaucoup de cuisiniers. Je pense d'abord à l'esthétique et au dressage et ensuite seulement, j'essaye de faire en sorte que ce soit bon.

Qu'est-ce qui vous stimule dans ce métier ?

" Je suis très à cheval sur le dressage "

La cuisine me permet de m'exprimer et de surmonter ma timidité. Tout passe par mon assiette.

Avez-vous une table à conseiller à nos internautes ?

Le Thoumieux de Jean-François Piège ! J'y ai mangé la semaine dernière lors d'un passage dans la capitale.

 Voir le site internet du restaurant



Sommaire