La cuisine péruvienne : un bouillon de saveurs

La cuisine péruvienne, encore peu connue il y a une dizaine d'années, s'exporte de plus en plus à travers le monde. Zoom sur le succès mérité d'une cuisine ancestrale aux saveurs épicées.

Cuisine péruvienne succès
© bozhdb

La cuisine péruvienne sous les projecteurs. En 2012, le cabinet de consultants américain Baum + Whiteman joue les visionnaire, annonçant que la cuisine péruvienne sera la "future grande tendance". En 2013, leur prévision se confirme avec le titre de "meilleure destination culinaire" décernée par les World Travel Awards. La cuisine péruvienne, riche d'une culture ancestrale, sort de l'ombre. 
Entre terre et mer. Avec plus de 2 500 kilomètres de côtes, des montagnes, des plaines, etc... le Pérou est un pays aux terroirs très variés. Une diversité géographique qui se traduit par des produits locaux d'une rare qualité : poisson frais, 2 000 variétés de patates, des fruits andains rares comme le lucana... Une "mégadiversité biologique" que l'on retrouve dans les assiettes : au menu tartare de poisson mariné (ceviche), brochettes de cœur de bœuf, piment farci... 
Une cuisine empreinte d'exotisme. Pour Martin Morales, chef du restaurant Ceviche à Londres, cette richesse trouve en partie ses origines dans l'histoire du pays : "Notre cuisine a des racines indigènes millénaires et elle puise aussi sa source dans les migrations qui ont créé ici des cuisines qui n'existent nulle part ailleurs". Cuisine sino-péruvienne, cuisine nippo-péruvienne, cuisine afro-péruvienne... autant d'influences qui caractérisent une cuisine riche et savoureuse.
Si l'engouement pour la gastronomie péruvienne ne se traduit pas encore par des ouvertures de restaurants à chaque coin de rue, avec le soutien de chefs comme le très médiatique Gaston Acurio, l'Eldorado culinaire devrait bientôt être à portée de fourchette !

fotolia 65265445 subscription xxl
Du poisson et des épices ; la base du ceviche, plat typiquement péruvien. © bozhdb