Mangeur professionnel, un vrai métier !

Mangeur professionnel : un métier comme un autre au pays de l'Oncle Sam. Pour percer dans le milieu, mieux vaut avoir un estomac bien accroché et un bon coup de mâche. Vous reprendrez bien un dixième burger ?

Concours de nourriture : devenez "mangeur professionnel"
© AFP

Manger pour vivre et non vivre pour manger. Ils sont des centaines d'américains à avoir pris la maxime de Molière au pied de la lettre et enchaîner les concours de plus gros mangeurs pour gagner leur vie. Si certains mangent – ou plutôt dévorent - en amateurs, d'autres sont passés professionnels dans l'art d'ingurgiter des kilos de nourriture en quelques minutes.

Estomacs sur pattes
mangeur pro 250
Pete est capable d'avaler 15 burgers en 10 minutes. © AFP

Leur technique est rodée : boire des litres d'eau avant le top départ pour étendre son estomac, avaler de gros morceaux sans trop mâcher, faire descendre le tout avec de l'eau et enfin, éviter de vomir avant les deux minutes règlementaires après le coup de sifflet final... "Les gens trouvent ça dégoûtant, mais ils ne peuvent pas s'empêcher de regarder", sourit Pete Czerwinski, mangeur professionnel venu tenter de battre le record du nombre de hamburgers engloutis en 10 minutes dans une compétition canadienne. Avec 15 sandwiches dans le ventre, il devance largement ses adversaires et empoche un chèque de 1000 dollars.

Donuts à la chaîne

Les concours de nourriture ont vu le jour en Amérique avec les hot dogs, puis ont été déclinés au fil des ans avec d'autres aliments. Aujourd'hui, le numéro un de la "Ligue mondiale des mangeurs professionnels" est Dale, un gaillard surnommé "la bouche du Sud". A son actif, 27 records du monde dont celui d'avoir avalé 44 donuts en 10 minutes. Alors, des challengers ?