Claire Heitzler : "Les émissions culinaires ne sont pas toujours réalistes" "Certaines émissions culinaires sont des miroirs aux alouettes"

claire heitzler et christophe moret, le tandem gagnant du restaurant lasserre.
Claire Heitzler et Christophe Moret, le tandem gagnant du restaurant Lasserre. © Restaurant Lasserre

Le JournalDesFemmes.com : Vous avez récemment participé à la Minute sucrée sur France 3 Ile-de-France, où vous présentiez une de vos recettes. Une première expérience télévisuelle pour vous ?
Claire Heitzler : Non, j'ai eu d'autres sollicitations ces dernières années pour la télévision. C'est vrai qu'aujourd'hui, tout le monde veut voir des personnes issues de la restauration, de la pâtisserie. C'est quelque-chose qui marche très bien à la télé.

Vous avez d'ailleurs fait une petite apparition dans un spot publicitaire dernièrement, comment cette collaboration s'est-elle concrétisée ?
C'est assez marrant, parce que ce n'est pas du tout le genre de choses que l'on s'imagine faire en choisissant ce métier. Quand on nous propose ce genre d'expérience, il faut peser le pour et le contre. Il ne faut que ça desserve personne. Cela a été super intéressant de voir comment le tournage se déroulait, comment cela s'organisait. J'ai trouvé cela très amusant.

" Certaines émissions donnent une image trop accessible des métiers de la bouche, alors que ce n'est pas du tout ça "

Quel regard portez-vous sur le développement des émissions culinaires à la télévision ?
Parler de notre métier, c'est bien. C'est  même nécessaire car jusqu'à récemment, la cuisine était une profession dévalorisée. En revanche, il faut ce que l'on montre reste réaliste. Ce qui me gêne, ce sont les émissions qui donnent l'impression qu'exercer un métier de la bouche est facile. C'est loin d'être le cas ! 

Vous a-t-on déjà contacté pour participer à de telles émissions ?
Oui, on m'a contactée et j'ai participé à " Qui sera le meilleur pâtissier ? " sur France 2. Je trouvais le concept de formation assez intéressant.

Sommaire