Quelle ville accueillera la Cité de la gastronomie ?

Le lieu d'implantation de la future Cité de la gastronomie sera connu vendredi 11 janvier. Laquelle des cinq villes encore en lice a le plus de chance de le remporter ?

Cité de la gastronomie : résultat le 11 janvier 2013
© MFPCA
citã© gastro 200
Résultat du lieu d'implantation de la cité de la gastronomie le 11 Janvier © MFPCA

Beaune, Dijon, Lyon, Paris-Rungis et Tours sont les cinq villes en compétition pour recevoir le titre de Cité de la gastronomie. Initialement prévu pour être dévoilé fin 2012, le résultat sera finalement annoncé vendredi 11 janvier 2013, après la remise des conclusions de la "Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires" aux ministres de la Culture, Aurélie Filippetti, de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, et de l'Agroalimentaire, Guillaume Garot.
La Cité de la gastronomie est une des quatre obligations que l'État doit mettre en place, à la suite de l'inscription du repas gastronomique des Français au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Elle est envisagée comme un lieu d'innovation et de découvertes, véritable vitrine de nos produits et de nos savoir-faire. À l'instar de la Cité des Sciences, de la Cité de l'Architecture, de la Danse, du Design, de la Musique ou de l'Histoire de l'Immigration, ce grand établissement culturel permettra d'affirmer notre ambition fédératrice autour d'un élément essentiel de l'identité culturelle de notre pays.Les villes candidates avaient été entendues le 15 octobre dernier au ministère de la Culture par la MFPCA, qui est chargée de la mise en oeuvre de la Cité de la gastronomie en concertation avec l'Etat. Le suspense est insoutenable pour les villes candidates... qui aimeraient chacune obtenir le savoureux sésame.