"Masterchef ? Aucun intérêt !" Les secrets de Babette

'je n'aime pas m'exposer. les gens apprécient ma discrétion.'
"Je n'aime pas m'exposer. Les gens apprécient ma discrétion." © Libre de droit

Comment expliquez-vous votre popularité ?

C'est peut-être parce que je suis toujours d'humeur égale. Je suis de nature très très joyeuse ! J'aime partager mais je reste effacée. Je n'aime pas m'exposer et je pense que les gens apprécient ma discrétion.

 

A 63 ans, quel est le secret de votre forme et de votre bonne humeur ?

Je fais des choses qui me plaisent ! J'ai assez essuyé de plâtres et été triste dans ma vie pour en profiter maintenant. J'ai réussi mon parcours professionnel, j'ai épousé un homme merveilleux. Je fais ce qui me plaît, je m'épanouis. Mon mode de vie, c'est un peu une récompense. Laissez-moi m'éclater !

 

Racontez-nous le Noël de votre enfance...

Vous savez en Guadeloupe, Noël se prépare toute l'année. On engraisse le cochon pendant des mois puis la famille se réunie pour le tuer. Dès le mois de novembre, toutes les maisons sont ouvertes, on entend des chants de Noël partout. C'est la liesse, la joie de vivre ! Au menu du Réveillon, on commence par un petit punch aux groseilles - qui ne sont pas celles que vous connaissez –, on cuisine des pois d'Angole, des petits pâtés " doudou ", le petit cochon roussi aux quatre épices, le jambon de Noël à l'ananas. Au dessert, c'est blanc-manger coco ou banane flambée au rhum. On boit aussi le Schrubb, une boisson au rhum et à l'orange, très symbolique. On garde les pépins de l'orange qui nous porteront chance pendant l'année.

 

Votre menu de Noël cette année ?

Je vais préparer un velouté de patate douce parfumé au combava, puis un boudin créole, une cassolette de langouste, du riz antillais et un soufflé coco-rhum.

 

Votre plat préféré ?

Le crabe farci de ma grand-mère, il est exceptionnel ! Je le réussis plutôt bien.

 

Votre péché mignon ?

La cuisine ! Lorsque je vais dans une région, un pays, je me dirige immédiatement vers les cuisines pour découvrir les spécialités du coin.

 

La touche Babette ?

Les épices ! Une petite touche que j'ajoute dans un plat et que je garde secrète...

 

Comment décrivez-vous la cuisine créole ?

Elle est comme une belle fille pimpante, qui aguiche et fait envie ! C'est ça la cuisine créole ! Si vous voulez la découvrir je vous conseille de commencer par le crabe farci accompagné d'une sauce "chien" aux herbes et au citron.

 

Vos tables préférées ?

J'aime beaucoup celle d'Alain Dutournier, "Le carré des Feuillants" et celle de Yannick Alleno qui est chef au "Meurice".

 

Vos projets pour 2011 ?

En février, je vais ouvrir avec ma sœur une table créole dans les Yvelines. Elle s'appellera "La case de Babette".

 

Votre plus grande fierté ?

Avoir acheté il y a sept ans le restaurant trois étoiles dans lequel avait officié mon ami Joël Robuchon.

C&A / France