Eugène Eugène, un brunch goûtu goûtu

Putéoliens et Parisiens s'y pressent pour cet incontournable rendez-vous dominical. Le brunch du restaurant Eugène Eugène est de ceux qui vous laissent repu sur votre chaise, l'estomac plein, la mine réjouie et l'Instagram liké.

Eugène Eugène, un brunch goûtu goûtu
© Yann Deret

Quel est le point commun entre le nouveau musée Yves Saint-Laurent bientôt inauguré à Marrakech, la pâtisserie de Cyril Lignac et le restaurant Eugène Eugène, ouvert à l'été 2015, à Puteaux ? Ils sont tous les trois signés par Studio Ko, le duo d'architectes ultra-couru et demandé de Los Angeles à l'Europe. Chez Eugène Eugène, dans ce bâtiment destiné au début de sa construction à accueillir une serre. l'agence a imaginé, à la demande d'Héléna Paraboschi, propriétaire et conceptrice du lieu, une atmosphère intemporelle de jungle urbaine, articulée autour d'un bar massif en marbre vert. Sur les canapés, les banquettes d'angle en cuir, les sièges en rotin et en terrasse, habitués et nouveaux venus - alléchés par la carte (la rédac' en tête) et le bouche-à-oreille - s'attablent et goûtent au généreux brunch dominical, en formule à volonté. Et il faut bien une décoration chiadée et Instagrammable et une carte qui déploie sucré, salé et mets garantis sans gluten pour que des Parisiens réticents à sortir de leur quartier passent de l'autre côté du périph' et enjambent la Défense.

Dès le début du déjeuner, le service est chaleureux et bienveillant, avec le choix de la table laissé au client. À l'extérieur, les terrasses accueillent ceux que les premiers rayons du soleil printanier attirent, les plus fatigués de la veille peuvent se laisser tomber sur les canapés et les grandes tablées jouissent d'un coin privilégié, qui leur est réservé. Et le personnel en salle continue de se plier aux desiderata des clients, quand ils (nous) leur demandent un cocktail qui n'est pas à la carte, pourtant boisson officielle des bruncheurs : l'indéboulonnable Mimosa. Une lampée de Champagne/jus d'orange/triple sec plus tard, il est temps de remplir la première assiette d'une longue liste.

© Lucas Lauer/Journal Des Femmes


Oeufs brouillés fondants et saumon gravlax parfaitement assaisonnés ; le restaurant ravit dès les premières bouchées de ces inévitables du brunch. La sélection de fromages français régale le palais et oblige vite à faire le plein de pain (sans gluten). Quelques légumes du soleil grillés, de la salade de lentilles croquantes et de carottes à l'orange pour la fraîcheur et voilà déjà la table sucrée qui excite les papilles. "Oh tiens, ils ont remis de la salade de pommes de terre et hareng, les gaufres attendront !" 
Salade de fruits exotiques, crêpes au sirop d'érable encore tièdes et viennoiseries en premier round. Tarte au citron à l'acidité équilibrée par la meringue, tranches de cakes sans gluten mais avec goût et mousse au chocolat qui fait le job en deuxième round : le sucré tient ses promesses. Le tout arrosé de jus frais et boissons chaudes. 

© Lucas Lauer/Journal Des Femmes

Le cadre idéal, le vaste choix de plats sucrés et salés et la formule à volonté justifient le succès du brunch. En revanche, le prix (42 euros par personne et 25 euros pour les enfants) pique un peu et démotive à faire du brunch Eugène Eugène un rendez-vous très régulier. 

© Yann Deret

Informations pratiques

Eugène Eugène : 38-40 Rue Eugène Eichenberger, 92800 Puteaux

Ouvert le dimanche de 11h à 18h, brunch de 12h à 16h (premier service de 12h à 14h puis un second à 14h15)

Réservation au 01 41 38 40 00

www.eugene-eugene.fr

Lire aussi