Cabillaud séché

Le cabillaud qui n'aura pas reçu le label Skrei, est commercialisé sous le nom de "cabillaud de Norvège" ou séché. Pour ce faire, le poisson est vidé, étêté, puis suspendu deux par deux sur de grands treillages de bois situés en pleine nature. Pendant 3 mois, le cabillaud sèche à l'air libre avant de terminer son affinage dans un entrepôt sec. Une fois séché, le cabillaud perd jusqu'à 5 fois son poids. Consommé séché en lamelles, il offre un bel apport en protéines et oméga 3. Réhydraté, il est parfait en ragoût.
©  Mariana Gonçalves