Une pêche traditionnelle

La pêche du Skrei remonte au temps des Vikings. A l'époque, les pêcheurs montaient sur leurs embarcations et bravaient les eaux parfois déchaînées du large de la Norvège en quête du cabillaud norvégien. Aujourd'hui, la pêche du Skrei est extrêmement contrôlée afin de préserver l'espèce et l'environnement. Ainsi, un quota de pêche est mis en place depuis quelques années - seules 400 000 tonnes de cabillaud peuvent être pêchés en Norvège chaque année - et le mode de pêche est artisanal. Exit donc les gros navires décimant les fonds marins. Pour pêcher le Skrei, deux ou trois pêcheurs embarquent sur des bâteaux traditionnels de dix à quinze mètres de long et pêchent à la ligne, la palangre ou au filet.
©  Norge