Hélène Darroze, des étoiles dans les yeux

Encore sous l'excitation de la venue des inspecteurs du Guide Michelin le jour où nous avons assisté au tournage, Hélène Darroze nous a raconté - non sans émotion - sa première étoile : "Le jour de l'ouverture de mon restaurant parisien, j'étais sur le pied de guerre depuis 4h du matin. Vers 15h, mon directeur de salle est venu me trouver pour me dire que deux messieurs me réclamaient. J'avais la tête dans les fourneaux, je lui ai dit de les faire venir en cuisine. Il est revenu à la charge et m'a vivement conseillé de sortir. Je me suis retrouvée nez à nez avec le directeur du Michelin. Je me revois le tablier plein de tâches lui dire "oh merde, pas vous !" ce à quoi il m'a répondu "ne changez rien" alors même que trois jours avant, un grand chef m'avait mise en garde sur le fait que mes assiettes étaient trop gasconnes et pas assez parisiennes. Le lendemain, un inspecteur est venu me faire remplir un questionnaire mais ne m'a pas demandé mes spécialités or quand on est étoilé, elles sont affichées. J'ai considéré que c'était fichu. Deux jours plus tard, j'ai reçu un appel pour me demander les spécialités. J'ai eu mon étoile et j'ai gardé le bon de commande pendant longtemps. Un peu comme un talisman…"
©  Marie Etchegoyen / M6