Les épreuves signature

A défaut de retrouver des casseroles entre candidats, on aura le plaisir de retrouver des incontournables dont la guerre des restos – "un must" -, les enfants jurés "un défi qui déstabilise les candidats et les poussent à être imaginatifs" ou la fameuse boîte noire "une épreuve signature de Jean-François Piège née suite à un brainstorming" nous précise Stéphane Rotenberg. La production propose, les chefs disposent. "Ils nous disent ce qui est réaliste, ils valident les temps des épreuves, réajustent le garde-manger. Cette année, les chefs ont failli mettre un veto sur un défi autour du barbecue" nous raconte l'animateur. "On s'est vraiment demandés s'ils allaient pouvoir sortir quelque chose juste avec une grille et des flammes. Vu le niveau global, on a su qu'ils seraient capables de le faire. On n'a pas été déçus, il y a même eu un coup de cœur" s'enthousiasme Philippe Etchebest. Il n'y a pas que pour les papilles du jury que les candidats ont brillé puisque cette année encore, Pierre Gagnaire et Yannick Alléno ont répondu présents. "Les chefs qui ont aimé leur passage demandent à revenir, et ceux qui ne sont jamais venus réclament" s'amuse Hélène Darroze. Preuve que l'émission est désormais adoubée par la profession, le Guide Michelin viendra de nouveau attribuer des étoiles à l'issue d'une dégustation à l'aveugle des assiettes des candidats. 
©  Marie Etchegoyen / M6