Casita Andina : le Perù à Londres

Situé à quelques pas de Picadilly Circus, la Casita Andina est idéale pour faire le plein de saveurs péruviennes après une session shopping. Olé !

© Andina London

Andamonos. Après avoir usé de la semelle sur le pavé londonien des rues commerciales d'Oxford Circus, une pause s'impose. La recherche de LA paire de chaussures dont on a évidemment besoin, ça creuse ma brave dame ! Si le fish and chips a déjà fait chaviré vos papilles ou que vous avez passé l'heure du pudding, direction la Casita Andina. Idéalement située dans le quartier animé de Soho, cette adresse ouverte en juillet 2016 est signée Martin Morales. En matière de success story, l'homme a de la bouteille. A l'instar de ses autres établissements, les restaurants Ceviche, Ceviche Old Street et Andina, le propriétaire a réunit tous les ingrédients dans cette nouvelle table pour embarquer les papilles vers des contrées péruviennes. Inspirée de la cuisine de sa grand-mère, la carte propose en son hommage, des spécialités typiques des Andes. Gluten free, tout est prévu pour que vous vous sentiez libre d'y aller. Last but not least, les produits sont issus à 90 % de commerce équitable et la traçabilité de la viande est garantie. La Casita Andina, il y a de quoi en faire des montagnes : on vous dit pourquoi. 

Bienvenu à la casita. La porte à peine franchie, la chaleur du lieu séduit. Point de cheminées au feu crépitant, ni de tapis à moumoute mais un bar ultra stylisé, des murs colorés et des tables ornées de textiles fabriqués sur mesure dans les Andes. L'ambiance décontractée et le service accueillant créent une atmosphère "relax" et sans prétention, très London en somme. On ne vient pas à la Casita Andina pour se faire voir mais pour boire (et manger cela va de soi). En parlant d'elixir, la Maison nous propose de découvrir l'une des boissons typiques des Andes : le Pisco Sour. 

Pisco sour pour se mettre en piste. Cocktail originaire de Lima devenu typique de la cuisine sud-américaine, cet elixir tient son nom du Pisco - une eau-de-vie de vin -, et du mélange de jus de citron, de sirop et de blanc d'oeuf, appelé "sour" en anglais. A la Casita Andina, il est préparé avec du "Quebrata" pisco et du bitter "Peruvian Chuncho". Très fraîche et légèrement acidulée, la boisson surmontée d'une délicate mousse se boit comme du petit lait... qu'elle n'est pas ! Pour ne pas siroter le ventre vide, on met les pieds dans le plat. 

Un ceviche à dévorer tout cru. Si l'on se prendrait volontiers des beignets d'avocat frits ou que l'on se laisserait bien attendrir par des "Mollejas", des ris d'agneau servis dans une sauce à la bière brune avec des pommes de terre et de la coriandre, on opte pour LA spécialité péruvienne : le ceviche. La maison propose une jolie variété de recettes à base de poisson et végétariennes. C'est justement une assiette 100 % légumes qui titille nos papilles : le ceviche à la tomate. Lorsque l'assiette nous est présentée, une certitude s'impose : on ne s'est pas viandé dans notre choix. A base de tomates infusées dans du piment, de lait de concombre et de quinoa noir, ce ceviche surmonté de pickles d'oignons est aussi délicat que savoureux. On rougit de plaisir.  

Bonne pêche. Conquis, on décide de mettre un second plat dans nos filets. Ce n'est pas tous les jours qu'on peut se payer un aller/retour dans les Andes à moindre frais ! C'est un second ceviche, cette fois-ci aux saveurs marines, qui nous fait mordre à l'hameçon. A base de loup de mer mariné dans de "l'amarillo tiger milk", un mélange de citron, gingembre, ail, coriandre et pâte de chili, cette seconde assiette est agrémentée d'avocat, de patate douce et de "cancha corn", du maïs grillé très populaire au Pérou. Relevé et plein de pep's, ce ceviche est vachement bon. 

Impasse sur le dessert. Repu, on passe sur le dessert. Pour mieux revenir. Le "Choco-sauco", une boule de glace au chocolat péruvien servie avec un coulis de baies de sureau et d'un crumble cacaoté a tout sur le papier pour assurer le show. Divine, la Casita Andina. 

Prix : De 3 à 10 £ les entrées, de 6 à 14 £ les plats et jusqu'à 6 £ les desserts. 

Y aller : 31 Great Windmill Street, Londres, W1D 7LP. Métro : Picadilly Circus. Ouvert du lundi au vendredi de 11h à minuit et du samedi au dimanche de 10h (formule brunch) à minuit. 

Se rendre à Londres depuis Paris : la plateforme Eurostar Snap permet de bénéficier de billets à partir de 33 € l'aller simple. Cette plateforme permet aux voyageurs dont les dates de voyage sont flexibles de bénéficier de billets aux prix les plus bas. La disponibilité et l'accessibilité sont valables toute l'année, à chacune de leurs visites sur le site Eurostar. Le principe : le voyageur se connecte au service en ligne via son compte Facebook, choisit sa destination et sa date de voyage en indiquant sa préférence pour un départ le matin ou l'après-midi. Deux jours avant le départ, Eurostar lui envoie ses horaires. Les réservations ouvrent 7 jours avant la date de départ.
Grâce à ses tarifs préférentiels, la plateforme Snap est idéale pour un "day trip" à Londres.