Objectif Top Chef : une troisième saison riche en surprises

C'est à partir du lundi 17 octobre que Philippe Etchebest repartira sur les routes de France en quête du candidat – non professionnel – qui intégrera Top Chef. A quelques jours de la première émission, nous avons rencontré le chef qui nous a raconté ses souvenirs de tournage. Confidences.

© Pierre Olivier / M6

Et c'est reparti pour un tour ! Dès le lundi 17 octobre et pendant deux mois, le charismatique Philippe Etchebest parcourra les routes de France. Son objectif : goûter la cuisine de 90 apprentis et trouver celui qui intégrera la prochaine saison de Top Chef. Après une première édition marquée par la victoire de Xavier – qui avait remporté Top Chef par la suite –, et une deuxième par le sacre de Charles, cette troisième saison risque une nouvelle fois de surprendre les téléspectateurs.

Pluie de surprises. Une chose est sûre, cette année, le niveau des participants a grimpé. "Les candidats connaissent l'émission, mes attentes et mes exigences donc ils se préparent" nous confie Philippe Etchebest. Si d'anciens candidats n'ont pas hésité à retenter l'expérience pour décrocher le précieux sésame, d'autres ont lancé des défis au chef à son arrivée. "L'une des candidates m'a mise au défi de désosser un pigeon" explique le chef. "J'avais déjà terminé qu'elle commençait à peine !" Pour cette troisième saison, la production s'est fait un malin plaisir de jouer avec les nerfs de Philippe Etchebest avec des caméras cachées, mais aussi des candidats. Ainsi, quelle ne fût pas la surprise d'une des participantes dont le rêve était de rencontrer le chef, de voir Norbert Tarayre débarquer chez elle et noter son plat à sa place, ou celle d'un candidat dont l'œuf penchait, à qui Philippe Etchebest a fait croire que s'il penchait, c'était parce que la poule l'était lors de la pondaison. Qui dit nouvelle saison dit aussi belle brochette de chefs. Michel Roth, Jean-Luc Rabanel, Dominique Toulousy – l'ancien chef de Philippe Etchebest –, Gilles Goujon, Michel Guérard, Régis Marcon et Michel Portos ont tous accepté d'accompagner Philippe Etchebest dans les phases finales de l'émission.

Philippe Etchebest, coach de vie. D'une durée de 5 mois, le tournage a été aussi éprouvant que bon enfant. L'une des épreuves a d'ailleurs, particulièrement affecté le chef. Réunis en équipe dans un premier temps, les candidats devaient s'affronter les uns contre les autres l'épreuve suivante. Une consigne qui n'a pas plu à Philippe Etchebest. '"Je les ai réunis et leur ai dit que la vie n'était pas simple, que rien n'était acquis et que c'était un combat permanent". Un discours fort qui a reboosté les candidats qui se sont révélés au fur et à mesure des épreuves. Philippe Etchebest garde en tête l'exemple de Mike, vice-champion du monde de kick-boxing très introverti. "Je l'ai poussé pour qu'il explose et exprime sa personnalité dans sa cuisine. Michel Roth – son chef – m'a appelé quelques semaines après pour me dire qu'il avait beaucoup changé depuis l'émission". Une belle victoire. Pour évacuer la pression et décompresser pendant les tournages, deux solutions se sont offert au chef : de la boxe et du vélo, et de la musique avec les membres de l'équipe. 

Philippe Etchebest, président ? S'il se révèle un excellent coach pour les candidats, n'hésitant pas à se donner à 100% et à les guider quoiqu'il arrive, Philippe Etchebest avoue ne pas pouvoir régler tous les problèmes du monde. "Je gère un restaurant de 45 salariés (Le Quatrième Mur à Bordeaux qui a fêté son premier anniversaire, ndlr), je reçois beaucoup de demandes par courrier mais je n'ai pas le temps… le temps qu'il me reste, je le consacre à ma famille". A la question de savoir si une carrière politique ne l'intéresserait pas, Philippe Etchebest répond par la négative. "J'en ai marre des gens qui se plaignent en France. Si on veut que les choses changent, il faut se battre pour". Le chef en sait d'ailleurs quelque chose. "Je n'ai eu personne pour me pousser, les coups de pied au cul, je me les mettais tout seul". Face aux difficultés, Philippe Etchebest n'a jamais baissé les bras. "Plus c'est dur, plus on apprécie les choses".

Une saison riche en rebondissements et en émotions donc, à retrouver dès le lundi 17 octobre à 18h35 sur M6.