Le canard dans tous ses états au Shang Palace

Jusqu'au 3 juillet 2016, le Chef Yuan Chao Ying offre l'opportunité aux gourmands de déguster son délicieux canard laqué au célèbre hôtel étoilé le Shangri-La à Paris. Une revisite du plat ancestral asiatique qui nous en a bouché un coin.

© Shangri-la

Jusqu'au 3 juillet, le chef étoilé Samuel Lee Sum accueille dans les cuisines du Shang Palace à Paris le célèbre Yuan Chao Ying, l'expert incontesté du canard laqué. Le cuisinier de l'hôtel Kerry de Pékin débarque pour la première fois en France et réadapte à sa manière la volaille laquée, tout en respectant l'essence même de la cuisine chinoise traditionnelle. Le Journal des Femmes a eu le plaisir de déguster ce fameux mets.

Shang-Palace - Shangri-La Hotel, Paris© 

Le canard étoilé 
Occupant une place de choix sur les menus de la cours impériale de Chine, la recette du canard laqué remonte à plus d'un siècle et reste encore omniprésent dans la cuisine asiatique. A l'époque, pour que le canard soit parfumé de l'odeur des bûches, il était préparé au feu de bois de jujube. Après 70 minutes, la volaille était prête à être dégustée et chaque partie était délicatement découpée, de la tête à la poitrine sans oublier les cuisses, le tout servi séparément. Pour conserver cette traditionnelle recette, le chef Yuan réadapte sa technique et nous dévoile un canard délicieusement fondant à déguster en trois services. 

Le canard laqué façon pékinoise 
Servi en plusieurs étapes,  le canard entier est présenté aux clients, de la tête jusqu'aux pattes. Au premier service, le serveur commence tout d'abord à lui faire la peau. La chair croustillante du canard s'accompagne de crêpes à la farine de riz, de condiments traditionnels et d'une sauce maison au soja et arachide. Chacun y met sa patte pour réaliser ses propres roulés. Après ces mises en bouche, le repas se poursuit avec au choix un magret émincé et sauté au wok, aux racines de lotus ou une version aux légumes. Un plat de résistance qui vous clouera le bec. Le chef Yuan propose pour terminer une soupe de canard au tofu, champignons et chou chinois, un incontournable de la cuisine asiatique. D'excellente qualité, ces canards authentiques (limités à 15 par jour)  sont proposés au prix de 160 euros au déjeuner ou au dîner. La réservation de ce repas d'exception au pays de l'Empire céleste se fait auprès de l'hôtel en précisant le nom  "Chef Yuan". 

Canard laqué - Shang Palace - Shangri-La Hotel, Paris © Shangri-La

Un chef qui en bouche un coin
Avec plus de trente ans d'expérience, Yuan Chao Ying est un véritable maître dans l'art de cuisiner le canard. Officiant au Kerry Hôtel de Pékin, il a travaillé au Quanjude et au Ya Yuan Roast Duck, deux restaurants réputés pour la recette de la volaille laquée. Du Japon à l'Allemagne, en passant par Hong Kong ou les Philippines, il sillonne le monde pour faire découvrir sa spécialité aux gourmets parmi lesquels figurent des politiques et célébrités internationales. 

Plus d'informations sur www.shangri-la.com