Pierre Hermé élu "meilleur pâtissier du monde" par le World's 50 Best

Sacré "meilleur pâtissier du monde" par le classement des World's 50 Best Restaurants le 13 juin à New York, Pierre Hermé a su se faire un nom à travers le monde grâce à ses célèbres macarons. Retour sur une carrière exemplaire.

© Stéphane De Bourgies

Le 13 juin à New York, a eu lieu la cérémonie des World's 50 Best Restaurants. Un événement organisé par le magazine britannique Restaurant qui publie son classement des meilleurs restaurants du monde depuis 2002. Cette année, Pierre Hermé a été le premier à se lever pour recevoir le prix du "meilleur pâtissier du monde". Visiblement ému, le "Picasso de la pâtisserie" qui désormais règne en chef dans son domaine, a déclaré être "honoré de recevoir ce prix, il m'importe de continuer à surprendre les gourmands du monde entier".  

La pâtisserie en héritage. Héritier de quatre générations de boulangers-pâtissiers, Pierre Hermé commence sa carrière à l'âge de 14 ans aux côtés du célèbre Gaston Lenôtre. Ce n'est que dix années plus tard qu'il entame sa carrière de chef pâtissier en intégrant de prestigieux groupes comme Fauchon et la maison Ladurée. En 1997, le pâtissier créé Pierre Hermé ParisLe succès est tel que quelques années plus tard, la maison s'exporte à Tokyo. Suivront 6 autres boutiques au Japon et 3 boutiques à Paris. Désormais reconnu dans le monde, Pierre Hermé publie en 2005 un livre intitulé "The Cook's Book" qui lui rapporte le prix du Best Cookbook Design. Le pâtissier intègre même le Larousse 2016 et possède sa propre statue de cire au musée Grévin. Le "Picasso du macaron" possède aujourd'hui un véritable empire : l'entreprise compte plusieurs dizaines de points de vente à travers le monde. Inspiré des plus grands, il inspire dorénavant la génération des jeunes pâtissiers. Christophe Michalak - qui a travaillé à ses côtés chez Fauchon -, déclare même  "vouloir s'inscrire dans la lignée des plus grands comme Pierre Hermé"

Le macaron : la clé de son succès. Passionné de macaron, il en fait sa spécialité en revisitant ce petit gâteau moelleux. En véritable challenger, Pierre Hermé se démarque en créant de multiples friandises aux saveurs surprenantes. Outre son macaron-phare Ispahan, composé de biscuit macaron à la rose, d'une crème aux pétales de roses, aux framboises et letchis, son macaron Mogador à la mangue-passion, celui au chocolat à la rose-violette, ou encore celui à la betterave-pomme de terre-poireau, le pâtissier propose une sélection unique de macarons originaux. 

Plus d'informations : Pierre Hermé Paris