Une exploitation de 35 hectares

Pour faire vivre leurs chèvres, Hervé et Bérangère doivent cultiver des céréales (maïs gras, orge, lupin), des pois, des betteraves fourragères, des féveroles et du fourrage. L'exploitation étant très morcelée, il est plus simple d'apporter la nourriture aux chèvres que de les mettre en pâture. Cela permet de plus de leur éviter certains parasites (et les traitements qui vont avec). 
©  Cécile Debise/JournalDesFemmes