Mariem El Gareh : "Le sexisme en cuisine, j'en suis ressortie plus forte"

Que vous évoque la Journée de la Femme ?
Tout au long de l'année, la femme court entre son travail, ses enfants, les courses et tous les petits tracas du quotidien. On demande toujours aux femmes d'être à 100%. Elle doit être belle, efficace, infatigable. La journée de la femme sert à rappeler à nos charmants messieurs que nous sommes importantes et que la place que nous occupons au sein de la société est indispensable et méritée. Je pense surtout à ces mamans et femmes célibataires qui assument le rôle des deux parents au quotidien. Cette journée rappelle aux hommes que nous sommes à la "même hauteur", et que nous méritons d'être mises à l'honneur car il ne faut pas oublier que derrière un grand homme, il y a toujours une femme.

Comment expliquez-vous le manque de parité en cuisine ?
La parité et la mixité professionnelles sont deux choses qui me touchent personnellement. Mais, depuis quelques années, je vois de plus en plus de femmes s'intégrer, trouver leur place et s'imposer en cuisine. Il semble logique et normal compte tenu de l'époque dans laquelle nous vivons et l'évolution des mentalités à travers les générations, d'avoir autant de femmes que d'hommes en cuisine, pour le plaisir de tous.

Avez-vous été confrontée aux sexisme en cuisine ?
Oui, j'ai été confrontée au sexisme au travail et ça a été très difficile au début. Mais j'en ai fait une force. Déterminée et battante, je n'ai jamais rien lâché, me rendant toujours indispensable au sein de la brigade. Je me suis battue pour rendre crédible mon travail aux yeux de mes supérieurs afin de conquérir ma place en cuisine et de m'imposer dans le poste que j'occupe. 

Quand on dit qu'une assiette est féminine, ça vous fait plaisir / vous énerve / vous fait ni chaud ni froid ? 
Je trouve ça flatteur que l'on reconnaisse une touche de féminité dans une assiette. Il ne faut pas oublier qu'à la base ce sont nous les femmes qui faisons la cuisine pour toute la famille. Donc très heureuse lorsque l'on reconnaît cette touche féminine car c'est toute la sensibilité de la femme qui s'exprime au travers de son côté très professionnel.

Quelle(s) femme(s) admirez-vous ?
Mère Teresa... Cette Femme extraordinaire qui a donné sa vie au service des autres. Au travers de son dévouement à la vie, à la paix, et avec gentillesse et humilité, elle a fait en sorte de redonner "Espoir" et "Sourire" à l'Humanité.

Mariem El Gareh est l'une des candidates emblématiques de l'émission Hell's Kitchen diffusée sur NT1. 
©  Phyrass Photographe.