Tiffany Depardieu : "Pourquoi attendre cette journée pour être fière d'être une femme ?"

Que vous évoque la Journée de la Femme ?
Une certaine injustice : pourquoi ne consacrer qu'une seule journée ? Cela signifie-t-il que les 364 autres soiet consacrées aux hommes ? Ha, ha. Plus sincèrement, j'aime le fait que pendant une journée, les femmes soient mises à l'honneur et que chacune d'entre nous en soit fière. Fière d'être une femme en 2016, fière d'être une femme moderne et passionnée. Pourquoi attendre cette journée pour être fière d'être une femme, une amie, une mère, une soeur... 

Comment expliquez-vous le manque de parité en cuisine ? 
Le cuisine est un milieu très difficile, cela signifie souvent vivre avec des horaires décalés, travailler énormément, ce qui laisse peu de temps pour une vie de famille. Je pense que c'est l'une des principales raisons : les femmes ont plus de mal à mettre de côté leur vie personnelle au profit de leur carrière. 

Avez-vous été confrontée au sexisme en cuisine ? 
Je n'irais pas jusqu'à parler de sexisme. Il y a certes plus de garçons ce qui engendre une atmosphère forcément différente de celle d'une école d'infirmière. La cuisine est un métier de passion et je pense qu'il est nécessaire de s'endurcir pour tenir les rythmes de travail intenses et la pression à laquelle tout cuisinier est confronté. 

Quand on dit qu'une assiette est féminine, ça vous fait plaisir / vous énerve / vous fait ni chaud ni froid ? 
On dit souvent qu'en cuisine les filles sont plus minutieuses et plus appliquées. Je ne sais pas si mes assiettes sont féminines mais je pense qu'elles traduisent mes émotions, mes envies et mon caractère.

Quelle(s) femme(s) admirez-vous ? 
Les femmes de ma famille, ma sœur, ma mère et ma marraine qui sont des femmes d'exception. J'aime les femmes complexes et indépendantes qui sont capables de tout faire et tout gérer. J'espère être à la hauteur de leurs espoirs.

Tiffany Depardieu est chef du restaurant Fraîche à Paris 10e. 
©  Tiffany Depardieu