Cow on The Roof : Shalom Kadosh accueille Thierry Drapeau

A l'occasion du festival So French So Food, nous avons assisté à la rencontre gastronomique entre les chefs Thierry Drapeau et Shalom Kadosh, le Bocuse casher. Récit d'un repas haut en couleurs et saveurs.

C'est à quelques pas de la vieille ville de Jérusalem que se trouve le restaurant Cow On The Roof. Situé dans l'enceinte de l'hôtel Leonardo Plaza, l'établissement qui tient son nom de l'oeuvre de Marc Chagall, n'ouvre ses portes que pour de grandes occasions. En cuisine, c'est Shalom Kadosh qui officie. Surnommé le Bocuse casher par certains, il est le cuisinier du président d'Israël et a accueilli dans son établissement, les plus grands de ce monde. Pour preuve, les dizaines de clichés trônant sur les murs de l'établissement. Son mérite : avoir réussi à allier avec brio gastronomie et casher. "A mes débuts en 1979, tout le monde pensait que c'était impossible. Aujourd'hui, les gens en redemandent" nous confie Shalom Kadosh en souriant. Sa renommée n'a pas entaché sa modestie : l'homme est d'une simplicité et d'une sérénité remarquables.
A l'occasion du festival So French So Food, Shalom Kadosh a ouvert ses cuisines à Thierry Drapeau, chef 2 étoiles du restaurant éponyme en Vendée. Pour le chef français, il a fallu s'adapter... "Je découvre la cuisine casher et ses contraintes" explique-t-il. "Il faut trouver ses marques : la cuisson de l'agneau est différente, on ne peut pas travailler le beurre..." Chez Cow On The Roof, un employé s'assure même de la provenance des produits et veille à ce que tous les produits servis soient casher. "C'est une autre façon de travailler mais on s'y fait !"
Le repas servi est à la fois léger, coloré et gourmand... Une délicieuse façon de profiter de la belle Jérusalem.
Plus d'informations : Cow On The Roof