Nespresso : de la bonne graine de café

Pour ses deux nouveaux grands crus 2016, Nespresso est allée chercher ses grains auprès d'une communauté de producteurs installés sur les bords du Lac Kivu au Rwanda et sur les terres du Chiapas au Mexique. Récit en images.

Derrière les capsules Nespresso - ou plutôt dedans ! - se niche le travail souvent insoupçonné de petits producteurs. Désireux de produire des cafés de qualité, le géant mandate chaque année des experts en quête de terres fertiles et uniques. Pour les deux nouveaux crus 2016, ses spécialistes du grain se sont rapprochés de communautés de producteurs situés sur les bords du Lac Kivuru au Rwanda et sur les terres du chiapas au Mexique. De leur rencontre sont nés "Umutima wa lake Kivu" et "Tanim de Chiapas", "coeur" dans les langues locales, deux cafés reflétant un savoir-faire et les techniques de torréfaction propres à ces deux pays. Découvrez en images le travail des cultivateurs du Rwanda et du Mexique.