Dorayakis : bien outillé

Ustensiles © Alice Thierry
L'intitulé de la pâte de haricots varie selon sa préparation. Le nom générique est anko. A base de haricots rouges bouillis et sucrés, elle s'intitule yude-azuki, lorsque les haricots restent entiers, on l'appelle tsubu-an. Passée au tamis pour enlever la peau des haricots (ou au mixeur pour une texture encore plus lisse), la pâte est appelée koshi-an. Dans Les Délices de Tokyo, Tokue réalise la version tsubu-an. Voici la recette détaillée pour la réaliser.