Hell's Kitchen : l'enfer en cuisine

Trente caméras, 16 cuisiniers professionnels, un chef étoilé, un restaurant éphémère : c'est la nouvelle émission culinaire à découvrir dès le 14 janvier 2016 sur NT1.

Hell's Kitchen à la sauce frenchy. NT1 fait (pré)chauffer ses fourneaux quelques jours avant le début de la saison 7 de Top Chef sur M6. Le 14 janvier 2016 à 20h55, la chaîne du groupe TF1 diffusera pour la première fois l'adaptation française de l'émission culinaire Hell's Kitchen. Dans le tablier du britannique Gordon Ramsay, Arnaud Tabarec. Le jeune chef doublement étoilé aura pour mission de sustenter les soixante convives venus déguster la cuisine de son restaurant éphémère "Hell's Kitchen", comprendre les cuisines de l'enfer.
Chef, oui chef. L'enfer, c'est aux 16 cuisiniers professionnels du concours qu'Arnaud Tabarec le fera vivre. Réunis en deux brigades, les candidats s'affronteront devant trente caméras autour d'épreuves imaginées par le chef étoilé. Découpe de volaille, panier d'ingrédients imposés, garde-manger dans le noir : la technique et la créativité de ces professionnels de la restauration seront passées à la casserole avant le coup d'envoi des soixante couverts du soir. Outre la charge des préparations et tâches de commis, l'équipe désignée perdante par Arnaud Tabarec se verra amputée définitivement du cuisinier responsable de cette défaite.  
D'enfer, la victoire. Le candidat qui sortira vainqueur des cuisines de l'enfer remportera la somme de 30 000 € et sera honoré du titre de "Jeunes Talents" de Gault & Millau. Cette récompense honorifique permettra au gagnant de "mijoter" son projet professionnel grâce à un "package" en produits et matériels répondant à ses besoins. 
La folie des grandeurs. Parce que rien n'est assez bon pour satisfaire ses Messieurs-Dames, c'est dans une enceinte du château de la Plumasserie situé à Fontenay-Trésigny en Seine-et-Marne que le restaurant Hell's Kitchen a posé ses tables et fourneaux. Au total, ce sont 200 casseroles et poêles, 800 assiettes, 300 couteaux professionnels, 1200 couverts, 500 verres, une vingtaine de fours, etc... qui ont valsé dans une cuisine de plus de 400 m². Chaudes, les cuisines de l'enfer.       

Arnaud Tabarec, chef étoilé de Hell's Kitchen sur NT1