La popote de la rédac' : le croque-cake

A la rédac', on aime beaucoup le (croque)-monsieur. Lorsqu'on découvre qu'il se décline désormais en version grand format, en cake, on a qu'une envie : s'en payer de bonnes tranches.

© Mariana Goncalves

Dans croque-cake, il y a "croque" comme "croque-monsieur" et cake, comme "cake". Comprendre, le croque-cake est un croque-monsieur préparé et présenté comme un cake. Tout. Simplement. Cuisiné dans un moule à cake, il ne suppose donc pas d'appareil. A l'instar de son pendant individuel, le croque-cake se décline à l'envi, en version sucrée et salée avec du pain de mie, de campagne, brioché, etc... Pour le préparer, il suffit d'empiler les couches de pain et de garniture puis d'enfourner. Vous craignez qu'il ne soit "étouffe chrétien" - comme on dit dans le jargon ? Les spécialistes ès croque-cake recommandent de bien imbiber les tranches de pain avec l'appareil composé des ingrédients de votre choix puis de bien tasser l'ensemble. Vous avez les crocs ? Gare à ne pas le démouler dès la sortie du four : il risque de s'effondrer. Après avoir suivi toutes ces recommandations, les croqueuses de la rédaction partagent leur recette à croquer (monsieur) ! 

  • Mariana, journaliste Cuisine
Croque-cake jambon, mimolette et béchamel © Mariana Goncalves

Amatrice de croques-monsieur, je me devais de tester le fameux croque-cake. Ce qu'on nous promet : un croque en forme de cake, qui se découpe en hauteur (comme un cake donc), et qui peut se partager entre amis à l'apéro. Pour mon test, j'ai opté pour un croque classique au jambon, mimolette (oui j'avoue, j'ai un peu pimpé la version traditionnelle) et béchamel. J'ai alterné tous les ingrédients dans un moule à cake et enfourné l'ensemble pour une vingtaine de minutes. Après cuisson, j'ai laissé le croque-cake refroidir totalement pour le démouler.
Verdict : Coupé en tanches, le croque-cake se tient bien et les différentes couches sont visibles. En bouche, le cake est un chouïa fade - j'aurais dû parfumer plus la béchamel et mettre plus de fromage et jambon -, et dégusté froid, il devient vite écoeurant. Je ne m'avoue pas vaincue pour autant et retenterai l'expérience avec une version plus corsée au jambon cru et crème au roquefort que je réchaufferai juste avant dégustation.

  • Emmanuelle, journaliste déco 
Croque-cake pesto, mozzarella et jambon cru © Emmanuelle Lopez

De retour de vacances en Italie, j'ai joué les prolongations en cuisinant un croque-cake avec des saveurs du soleil. Sa préparation a été assez simple : après avoir badigeonné les tranches de pain de pesto, j'ai coupé la mozzarella en lamelles et le jambon cru. J'ai ensuite tapissé un moule beurré des ingrédients selon l'ordre suivant : tartines, jambon, mozzarella et répété l'opération 3 fois. Afin que le cake "croque" bien, je l'ai généreusement saupoudré de gruyère (je n'avais plus de parmesan sous la main) puis poivré. Après 25 minutes de cuisson dans un four préchauffé à 200°, le croque cake avait une allure croustillante et une texture fondante.
Verdict : Ce croque-cake a connu un vrai succès, dévoré en moins de temps qu'il n'en a fallu pour le dire.

Découvrez aussi la recette de maxi croque cake de Zaza

Notre sélection de recettes de croque monsieur :