12 plats de cantine qui nous ont fait perdre l'appétit

Épinards, hachis parmentier, gratin de chou-fleur, endives au jambon : ces plats resteront à jamais ceux qu'on aimait détester et qui nous faisaient grimacer à l'heure du déjeuner. Retour vers le passé en 12 recettes : traumatisés de la cantine, s'abstenir.

A l'école, au collège et au lycée, il y avait deux catégories d'élèves : ceux qui mangeaient à la cantine et les autres. Tandis que ces derniers rentraient déjeuner chez eux des plats qu'on imaginait (fantasmait ?) préparés avec amour, les premiers se rendaient au réfectoire non sans appréhension. Dans les assiettes point de recettes aux petits oignons mais des semelles en guise de viande, des légumes aux airs de bouillie, des entrées mal assaisonnées : une succession de plats sans grâce ni saveur qui nous ont fait manger des kilos de pain. Il n'empêche qu'on n'en garde pas que des mauvais souvenirs, parce que 1/c'est aussi à la cantine qu'on a fait notre premier repas en tête à tête avec Jean, le terminal S et 2/c'était un mal pour un bien qui a permis d'ouvrir sur la qualité des menus scolaires #générationsacrifiée.