Les Beaux Quartiers, des bœufs d'exception

Trois spécialistes de la viande ont créé la première marque de bœuf d’exception "Les Beaux Quartier". Spécialement conçu pour les particuliers, ce nouveau concept propose de faire le tri pour ne garder que les meilleurs morceaux des meilleurs bœufs avant de les livrer directement dans les frigos des consommateurs.

© Les Beaux Quartiers

Avec la multiplication des scandales alimentaires, mieux connaître le produit est devenu une priorité. C'est aussi la philosophie de Franck Priolet, Pierre Dubois et Clément Ségault qui souhaitent "manger moins, mais manger mieux". Ces trois passionnés de viande, tombés dans la marmite du boucher dès leur plus jeune âge, ont eu l’envie commune de mettre en avant la meilleure viande. C’est ainsi que sont nés "Les Beaux Quartiers", première marque de bœuf d’exception.
Le beau bœuf. Sauf à être connoisseur, il est parfois difficile de choisir le meilleur morceau de viande parmi toutes les origines et les appellations différentes. Pour que le consommateur n’ait plus à jouer à plouf plouf, Pierre, Franck et Clément ont créé "Les Beaux Quartiers". Leur mission est de proposer la meilleure viande des meilleurs bœufs aux particuliers. Comment ? En privilégiant le circuit court. Ce modèle permet de minimiser le nombre d'intermédiaires et donc de préserver sa qualité. 
La charrue après les bœufs. "La viande n’arrive pas à maturité de la même façon selon les morceaux et les saisons. On attend le meilleur moment pour garantir un produit d’une qualité identique tout au long de l’année" explique Pierre, l’un des trois fondateurs. La traçabilité étant de plus en plus surveillée, les Beaux Quartiers assurent leur transparence en mentionnant l’origine de la viande, le lieu d’abattage et sa préparation.
Le bœuf, complètement givré. C’est parce que "la viande évolue au fil du temps. Elle n'aura pas le même goût si vous la mangez après l'avoir acheté ou si vous la conservez pendant 2-3 jours au réfrigérateur" que les trois collaborateurs ont cherché à la stabiliser, en stoppant le processus de maturation. Avant d’être surgelée à -40°C, la viande est mise sous vide afin de stopper son oxydation. "Quand vous mettez une viande au congélateur, des cristaux de glace se forment et explosent à la décongélation ce qui altère le goût de la viande, explique Pierre. "Alors qu'avec ce procédé, se sont uniquement des micro-cristaux qui se forment et ils ne dénaturent pas le goût de la viande" précise-t-il. Utiliser ce procédé permet au consommateur de conserver sa viande pendant 18 mois dans son congélateur sans que son goût ne s’altère.
Recettes pour faire un effet bœuf. Sur le site Les Beaux Quartiers, l’internaute peut choisir sa pièce de bœuf en fonction de sa cuisson : grillée, poêlée, mijotée… Chaque morceau est accompagné d'une petite fiche technique présentant le goût, la traçabilité, la conservation, des conseils d’utilisation et de cuisson. Des recettes seront mises régulièrement en ligne pour cuisiner le bœuf comme un chef.
Qui mange du bœuf, commande. Pour éviter le gaspillage, les viandes sont en format "consommation". La livraison s’effectue en 3h sur Paris et le lendemain de la commande dans le reste de la France. La carboglace est utilisée pour maintenir la viande au frais.
Le site a ouvert courant juin 2015 et actuellement, la première marque de bœufs d’exception travaille avec deux filières en France, une en Uruguay et une autre en Argentine. Des morceaux de bœuf irlandais, australien, américain ou écossais devraient être proposés à la vente prochainement. 
La livraison est gratuite à partir de 75€ d’achat. Pour commander ou pour avoir plus de renseignements, rendez-vous sur le site Les Beaux Quartiers.

Franck Priolet, Pierre Dubois, Clément Segault © Les Beaux Quartiers