La naissance du Roquefort

Il était une fois le Roquefort... Il se dit que dans l'Antiquité, Jules César lui-même, aurait dégusté et apprécié un "bleu" de Saint-Affrique, en Aveyron. Charlemagne aurait, lui aussi, goûté un "fromage à pâte persillé" dans la même région et aurait demandé de s'en faire livrer régulièrement dans sa capitale à Aix-la-Chapelle. Ce n'est qu'au XIe siècle que l'on trouve le premier témoignage écrit concernant une donation à un monastère. Au XVe siècle le roi Charles VI, amateur du fameux fromage, donne à Roquefort-sur-Soulzon l'exclusivité de l'affinage et fait des caves un lieu protégé. Quinze affineurs décident de mettre leur passion et leurs connaissances en commun et créent la "Société Civile des Caves". Le 4 mai 1863, la marque Société® est déposée. L'entreprise devient la première productrice du fromage à pâte persillée. En 1929, le Roquefort obtient la première AO (Appellation d'Origine) - qui deviendra plus tard AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) - de France et en 1979, il bénéficie de l'AOP (Appellation d'Origine Protégée). Pour l'anecdote, le nom de "Société" vient du fait qu'à l'époque il était commun de dire "je travaille pour la société", "je vais livrer à la société" et chacun comprenait de quelle "société" il était question. C'est par extension que l'entreprise a pris le nom "Société".
©  ©Manuel Huynh