Les fromages sont piqués

Ci-dessous, on aperçoit une ancienne piqueuse. "Piquer le fromage permet de l'aérer en créant de petites cheminées qui vont amener de l'air et favoriser le développement du Penicillium Roqueforti" explique le spécialiste. Suivant le développement que l'on veut, le futur Roquefort sera piqué avec 37, 48 ou 58 piques. Le fromage est ensuite stocké dans un "zone de tampon" avant d'être expédié le lendemain pour les caves.
©  Marie Albert - Cave de Roquefort