Le stockage

Une fois tiré de la mamelle, le lait part dans un "tank", une grosse citerne dans laquelle la traite du soir et du matin est stockée. Le lait est refroidi de 28° à 6°, afin de limiter le développement des germes, avant d'être contrôlé. Une première analyse est faite pour rechercher des traces d'antibiotiques : si le test est négatif le lait part à la fromagerie. Un système de code barre est mis en place, chaque éleveur a le sien, cela permet de pouvoir suivre le produit. "En cas de test positif aux antibiotiques ou à une maladie, on peut remonter à la bergerie d'où provient le lait et chercher la brebis infectée" détaille la bergère.
©  Marie Albert