La traite des brebis

La traite appartient à ceux qui se lèvent tôt. C'est avant 7h que se déroule la première. La traite se déroule ensuite de nouveau deux fois, de mai jusqu'à août et est entièrement automatisée. "Il y a une raison simple à cela, explique Alice Ricard, "à l'époque une personne trayait en moyenne 15 à 20 brebis par heure, avec la trayeuse c'est 400 brebis en 1 heure". Pour ce faire, elles sont mises en file indienne, la machine glisse le long des mangeoires, dépose de la nourriture et ouvre une trappe dans laquelle l'animal passe la tête pour manger. Pendant ce temps, Jean-Louis Ricard pose la trayeuse sur les mamelles des brebis. Alors que "les vaches reviennent toujours pour se faire traire, ce n'est pas le cas des brebis, c'est pour cela qu'il faut leur mettre quelque chose d'appétant pour les attirer" précise l'éleveuse.
©  Marie Albert