La Belle Assiette : nos bloggeurs ont testé pour vous Brian Iz In The Kitchen : "Testé et approuvé"

Quel amoureux de la bonne chair n’a jamais rêvé de pénétrer dans la cuisine d’un grand chef pour assister à la naissance de mets d’exception et partager tous ses petits secrets ? C’est ce que j’ai pu expérimenter grâce à La Belle Assiette, service de réservation de chef à domicile. Privilège ultime, pas besoin de me déplacer, c’est bel et bien dans ma "Kitchen" que la magie a opéré ! 

Tout commence quelques jours en amont lorsque je reçois une invitation du Journal des Femmes pour participer en tant que blogueur culinaire à un dîner de validation pour tester les services d’un chef à domicile. Après quelques mails échangés avec Marc, Events Manager pour La Belle Assiette et un entretien téléphonique avec la chef en question pour régler quelques détails logistiques (adresse, heure d’arrivée, vaisselle…), l’affaire est dans le sac. Et bonne nouvelle, la chef s’occupe de tout. Oui, oui, j’ai bien dit de tout ! Des courses, de l’élaboration du repas, du service à table et même de faire la vaisselle. Je n'ai que les boissons à me soucier et les sept convives à inviter. 
Très impatient de tester le concept depuis la réservation, le stress m'envahit quelques heures avant l’arrivée de la chef. Vais-je pouvoir observer tous ses faits et gestes et interagir pendant ses préparatifs ? Sa présence ne va-t-elle pas brider nos conversations pendant le repas ? Plus le temps de douter, on toque à la porte. Le sourire aux lèvres affiché de Sophie Benoît, chef de cuisine expérimentée, gomme rapidement mes réserves. Quelques échanges suffisent pour que je sois conquis par sa passion pour la cuisine, son parcours, son amour pour le voyage, le partage et l’humain. Assez bavardé, il est temps de passer aux choses sérieuses.
Sophie déballe ses casseroles, ses ustensiles divers et variés, ses produits frais et enfile son tablier et sa toque pour s’atteler à la préparation des cinq plats qui composent son menu "Triangle D’Or". L’heure tourne, les invités arrivent dans moins de deux heures. Je m’attends à voir de la pression et de la précipitation en cuisine. Il n’en est rien ! Les gestes sont sûrs, précis et l'ambiance calme et détendue. Sophie continue même de répondre aux mille questions qui me traversent l’esprit. Je décide cependant de m’effacer, pour garder l’effet de surprise et profite pleinement des premiers effluves d’herbes fraîches qui embaument peu à peu la pièce. Dix-neuf heures trente, les invités arrivent. 

Crème de carottes au miel surplombée d’un nuage au cumin © Brian iz in the Kitchen

Les convives, tous novices dans l’exercice, perçoivent immédiatement la générosité de la chef. L’ambiance est détendue et conviviale. Nous trinquons et embarquons aussitôt pour ce périple culinaire dans des contrées indienne, cambodgienne, vietnamienne, thaïlandaise… Chaud devant ! L’amuse-bouche, une crème de carottes au miel surplombée d’un nuage au cumin, ne tarde pas à exciter nos papilles. Il n’y a plus de doutes, le voyage promis aura bel et bien lieu. La recette est légère, sa présentation délicate et le croquant de la tuile de sésame offre un contraste convaincant. Nous nous installons à table avec hâte et poursuivons notre excursion gourmande avec un duo de rouleaux de printemps aux crevettes accompagnés d’une salade aux saveurs multiples, servie dans des coques de fruit de la passion : haddock, mangue, poivron, oignon nouveau, sauce coco, cacahuète… Tout y est ! La fraîcheur et l’exotisme du plat font mouche. Les convives n’en laissent pas une miette. Les couleurs et les saveurs se succèdent… Les assiettes creuses en bois remplies d’une soupe thaï fumante à la volaille fermière et à la citronnelle nous plongent à nouveau dans cette Asie fantasmée. Tandis que certains profitent des vapeurs que le plat, servi avec un riz rose du Vietnam à la coco, laisse échapper, d’autres ne peuvent attendre et attaquent la dégustation. A nouveau, si la bienséance nous empêche de lécher nos assiettes, ces dernières repartent vides en cuisine. La destination finale approchant, notre chef nous convainc un peu plus encore avec non pas un, mais deux desserts. Le premier, un merveilleux meringué à la framboise et à la pistache, ne déçoit pas les attentes que son intitulé laisse présager et le second, une mignardise aux bananes confites, dulce de leche et cinq épices nous transporte au paradis des saveurs. Tout au long du repas, notre guide, Sophie Benoit, s’est montrée discrète mais disponible et soucieuse de satisfaire sa tablée avec ce dîner maîtrisé. L’invitation au dépaysement à domicile semblait alléchante : l’essai a été transformé avec ce ticket vers de délicieux ailleurs !

Le blog de Brian Iz in The Kitchen

Duo de rouleaux de printemps aux crevettes accompagnés d’une salade aux saveurs multiples servie dans des coques de fruit de la passion © Brian iz in the Kitchen
Soupe thaï fumante à la volaille fermière et à la citronnelle © Brian iz in the Kitchen
Merveilleux meringué à la framboise et à la pistache © Brian iz in the kitchen
Mignardise aux bananes confites, dulce de leche et cinq épices © Brian iz in the Kitchen

 

Sommaire