Pierre Augé : un chef au grand coeur Petit Pierre

Vous faites beaucoup de choses autour et pour les enfants ?
Les enfants me font avancer, ils sont pour moi la plus belle chose qui existe. Quand je fais des activités avec les enfants, cela me "libère" et paradoxalement, leur énergie me canalise. Et surtout, cela me fait plaisir de leur transmettre ma passion. Cette année je travaille avec des enfants et des adolescents ayant des problèmes d’obésité ou d’anorexie, ils viennent cuisiner une fois par mois avec moi. 

Animer un programme télé, ça vous tente ?
Bien sûr, si cela est cohérent avec ma démarche à savoir donner, partager. Faire de la télé pour passer à la télé en revanche, cela ne m’intéresse pas.

Télé, dessin animé, livre, la prochaine étape, c'est le cinéma ?  (Rires) On verra ça, on verra…

Vous serez prochainement au Fouquet's à Marrakech à l'occasion du Chef Tour pour promouvoir à l'international la gastronomie régionale. Que pensez-vous de l'engagement du Ministère des Affaires étrangères à ce niveau-là ? 
Je trouve ça génial. Aujourd’hui la cuisine est internationale. Il y a une réelle envie de faire avancer les choses. C’est hyper important et intéressant, on montre notre culture, on donne et on apprend de chacun.

Et le label "Fait maison" ? 
Je n’aime pas ce système. Le problème c’est que derrière il n’y a pas de suivi ni de contrôle ou alors c’est mal fait. Ça ne me dit rien et ça ne m’intéresse pas. À la limite, au lieu de marquer "fait maison" autant marquer "congelé" ou "acheté sous vide" parce que le problème c’est que "fait maison" ça veut tout dire et rien à la fois. Je ne l’ai jamais marqué chez moi et je ne le marquerai jamais. J’essaie de faire bien et c’est déjà pas mal.

"Petit Pierre", c’était votre surnom ?
Oui parce que mon père s’appelait Pierre. Donc à la maison c’était un peu compliqué surtout lorsque ma mère nous appelait ! De fil en aiguille, c’est devenu "Petit Pierre" et c’est resté.

Vainqueur de Top Chef et du Choc des Champions : la prochaine victoire, c'est une étoile au Michelin ? 
Ce n’est pas mon challenge ni ce que je cherche en ce moment. La prochaine étape sera le prochain Choc des Champions et après on verra.

Sommaire