Pierre Augé : un chef au grand coeur Ses projets

Vous faites des vidéos chaque mois avec un invité. Pourquoi des recettes à quatre mains plutôt que seul ? 
Parce que je trouvais ça rigolo de les faire à deux, cela apporte un côté un peu décalé. Ça permet de mettre en avant un collègue ou un ami. Malheureusement, je ne suis pas certain de pouvoir continuer car cela prend pas mal de temps ! 

Pourquoi avoir opté pour des rugbymen parmi vos invités ? 
Parce que j’aime le rugby et que ce sont des amis, et derrière leur grosse carapace, les rugbymen ont une aura, une sensibilité… 

L'invité qui vous a le plus marqué ?
Vincent Moscato, l’humoriste et ancien rugbyman. La vidéo est hyper rigolote et complètement décalée parce qu’elle est sur la scène du Zinga Zanga de Béziers. 

Vous réalisez un dessin animé en 3D "La cuisine de Petit Pierre" pour apprendre aux enfants à cuisiner sans gaspiller. Pourquoi un tel format ? 
Le projet a mûri avec un ami qui travaille dans le dessin animé et qui fait de la 3d. Lorsqu’il m’a parlé de son idée, je lui ai dit "Feu ! Ça n’a pas été fait, c’est novateur, c’est hyper intéressant" d’autant que les enfants évoluent énormément avec la télévision maintenant. C’est un peu long à faire, mais ça m’intéresse donc je fonce !  

Pourquoi avoir choisi ce thème-là ?
Parce que c’est le principe même de ma cuisine. Ce n’est pas si difficile de ne pas gaspiller et c’est important de le faire comprendre aux consommateurs.

Comment ne pas gaspiller dans un restaurant ?  
On ne jette rien, absolument rien. Le pain par exemple, on en fait de la chapelure et des farces. Et sinon, je l’utilise pour nourrir les chevaux. Tout est recyclé parce que si l'on s'en donne les moyens, tout est recyclable.

Dans une interview accordée à nos confrères de 20 minutes, vous parliez de projets de jeux vidéo… Pourriez-vous nous en dire plus ?
Ce sera un jeu pour les enfants thématisé autour des mondes tels que le potager, la mer, la forêt… Dans chaque monde, il y aura des recettes. Par exemple dans la forêt il y a des rivières, dans laquelle il y a des truites, ce qui permet d'expliquer comment on les pêche et les cuisine. Pour le potager il y a le côté fruit, le côté légume. Et après on travaille sur la recette avec les produits récoltés. C’est ludique et pédagogique en même temps.

Sommaire