Le Brésil s’invite dans les assiettes françaises

La cuisine traditionnelle brésilienne a débarqué à Paris avec le livre de recettes Le Brésil de Minas Gerais – Gastronomie et Tourisme. Lancé à l’occasion du Salon du Livre de Paris 2015, l’ouvrage invite les papilles à découvrir la gastronomie de la région de Minas Gerais, au Sud-Est du Brésil. Pour en savoir plus sur cette terre brésilienne riche en produits exotiques, le Journal des Femmes a rencontré deux des 4 chefs qui ont réalisé les spécialités présentées dans l’ouvrage.

© Boccato
Publié par les éditions Boccato avec le soutien du gouvernement du Minas Gerais, le livre regroupe les recettes d’Elzinha Nunes, Ari Kespers, Ivo Faria et Leonardo Paixão, quatre chefs brésiliens qui font vivre leur gastronomie à travers les récits de leurs expériences dans cette région. "Nous avons réalisé des recettes similaires mais de façon différente car chaque chef a son style, sa personnalité et sa patte" raconte le talentueux Ivo Faria, élu douze fois meilleur cuisinier de l'année au Brésil. "Ce livre a pour ambition de présenter l’excellence de la gastronomie mineira à d’autres régions brésiliennes ainsi qu’au monde. C’est une façon de promouvoir les richesses de notre territoire"
Peu connue en dehors du Brésil, la cuisine mineira doit faire face à un gros défi en France : trouver une place dans le pays de la gastronomie avec des ingrédients très spécifiques et particuliers, comme le fruit cambuci et le célèbre fromage de Minas, très utilisé dans les recettes et fondamental dans le quotidien du mineiro. Les plats proposés par les chefs sont l’occasion de découvrir des saveurs inédites. Pour certaines recettes dont les ingrédients sont introuvables en France, des alternatives sont proposées.
Une cuisine entre modernité et traditions. L’essence de la gastronomie mineira est une cuisine familiale, faite maison, empreinte de traditions qui se transmettent de générations en générations. "On a une série de produits et d’habitudes qui se sont perdues au fil des années et qui doivent être remises au goût du jour, comme le frangocaipira (poulet fermier) et les compotes fait maison", affirme Ivo Faria. "La cuisinie mineira a aussi sa place dans la haute gastronomie car on peut utiliser des ingrédients simples dans des créations originales et plus élaborées " ajoute-t-il. C’est le cas de sa recette de tilapia à la sauce au curcuma servie avec du confit de banane et de la purée de citrouille (photo ci-dessous).
Réputée à tort grasse et calorique car composée de viande de porc et d’huiles végétales, la nourriture mineira n’en reste pas moins complète et équilibrée. "Elle est aussi riche d’ingrédients frais, de fruits et de légumes" explique Ivo Faria, chef de formation en nutrition et diététique. "Aujourd’hui on peut bien manger en choisissant les bons producteurs. Le secret réside dans la qualité et l’origine des produits qu’on utilise dans la cuisine". Paroles de chefs.
 
Infos pratiques 
Le Brésil de Minas Gerais – Gastronomie et Tourisme, 35 € en vente dans les FNAC de Paris et sur le site internet de l’éditeur www.boccato.com.br
Adresses d'épiceries brésiliennes 
100% Brésil, 18 rue de Maison-Dieu - 75014 Paris
Ouverture : Du mardi au dimanche, de 10h30 à 20h30
01 43 21 61 65 et www.100bresil.com
Coisas do Brasil, 22 rue Daniel Stern – 75015 Paris
Ouverture: Lundi, de 14h00 à 18h45, et du mardi au samedi, de 10h30 à 13h30 et 14h00 à 18h45
01 45 71 07 68 et www.coisasdobrasil.fr
Tilapia à la sauce au curcuma servie avec du confit de banane et de la purée de citrouille  © Ivo Faria