Rencontre avec Jo-Wilfried Tsonga, nouvel ambassadeur de la marque Capri-Sun

La marque de boissons vitaminées Capri-Sun a dévoilé les nouveaux parfums de sa gamme de produits, ainsi que son nouvel ambassadeur à la "trop cool" attitude : Jo-Wilfried Tsonga. Nous avons rencontré le tennisman préféré des français à cette occasion.

© Capri Sun

Le JournalDesFemmes.com : Pourquoi vous en tant qu'ambassadeur de la marque Capri-Sun ?
Jo-Wilfried Tsonga :
Tout simplement parce que c'est une marque cool, qui me ressemble énormément et qui correspond aux valeurs que j'ai envie de véhiculer. 

Vous avez été l'ambassadeur de plusieurs marques culinaires. Doit-on en déduire que vous êtes un amateur de cuisine ?
On peut dire ça comme ça. Plus en tant que consommateur que cuisinier cependant (rires). Je suis né au Mans, j'allais souvent en vacances en Normandie quand j'étais jeune. Cela m'a initié à la cuisine du terroir et ses bons produits et m'a surtout éduqué au goût et au bien manger.

Quel est votre dessert préféré ?
C'est difficile de répondre car je suis un vrai bec sucré (rires). Je craque assez facilement pour une tarte faite maison, la fameuse "tarte de la grand-mère"... J'adore ! Si je devais n'en retenir qu'un ce serait le riz au lait de ma grand tante. Elle le préparait avec du lait de vache trait le matin... Son caramel était terrible !

Haut comme trois pommes, vouliez-vous déjà devenir un tennisman ?
Pas précisément tennisman mais sportif, oui. Je faisais beaucoup d'activités, j'aimais le sport en général. J'ai eu la chance de grandir dans une ville où les complexes sportifs étaient bien développés. Mes parents étaient profs et m'ont permis de toucher à tous les sports : roller, vélo, basket, tennis etc... En bref, j'ai grandi dans le monde du sport.

Qu'est-ce-qui vous donne la pêche au quotidien ?
Les gens sympas ! Quand on sait qu'on se lève le matin et qu'on va être avec des gens cool, ça motive forcément.

Êtes-vous souvent dans le jus ?
Tout le temps (rires). J'ai beaucoup de choses à faire, je suis très occupé et je planifie souvent mes journées. Mais ce n'est pas toujours facile de tenir le timing !

Quand vous êtes-vous fendu la poire pour la dernière fois ?
J'essaie de me fendre la poire tous les jours, avec une grosse hache (rires). Je ne me souviens pas de mon dernier fou rire car j'en ai trop souvent.

Où vous voyez-vous lorsque vous serez fripé comme une pomme reinette ?
C'est une bonne question ça... Où le vent me portera ! Je n'ai pas d'endroit précis en tête mais j'espère au soleil avec des personnes chouettes à mes côtés.