Valérie Décoret : "La pâtisserie, c'est ma vie"

Amoureuse des cupcakes, Valérie Décoret souhaite ouvrir un jour sa propre boutique et faire ainsi de sa passion son métier. En 2012, elle marque un premier pas vers son rêve en passant son CAP de pâtisserie.

Nos lecteurs à l'honneur : Valérie Décoret
© Valérie Décoret

 

 

Bonjour Valérie,

 

Qui êtes-vous ?

Je m'appelle Valérie, j'ai 27 ans et je suis une future pâtissière. On me décrit souvent comme une personne gourmande, spontanée et à l'écoute mais je sais être sérieuse quand il faut. Pas étonnant alors que j'aime faire plaisir aux personnes autour de moi en leur préparant de bons gâteaux !

En 2009, vous rêviez d'ouvrir une pâtisserie dédiée aux cupcakes. Où en êtes-vous de ce projet ?

J'ai décidé de passer mon CAP pâtisserie dans l'optique de pouvoir développer l'activité de mon entreprise I love cakes et à plus long terme d'ouvrir une pâtisserie.

On dit du monde du cupcake qu'il est impitoyable... Qu'en pensez-vous ?

Pas de mon point de vue, certaines boutiques méritent l'intérêt qu'on leur porte, d'autres non, de là à dire que le monde du cupcake est impitoyable... Je pense que ça dépend vraiment de notre état d'esprit, du pourquoi on se lance dans l'aventure cupcake.

 

"Je pense cuisine, je lis cuisine, je rêve cuisine"

De quelle recette de cupcake êtes-vous la plus fière ? J'ai un faible pour les choco-vanilla cupcakes, mes premiers avec ma fameuse crème au beurre à la meringue suisse ! Ils ont eu beaucoup de succès.

Vous avez commencé à cuisiner très jeune et en famille. Qu'est-ce qui vous motive aujourd'hui à prendre aujourd'hui la clé des fourneaux ?

En fait ma grand-mère était une excellente cuisinière mais ma mère n'aime pas vraiment ça, c'est à travers de simples desserts qu'elle m'a donné envie de faire de la pâtisserie. Si je décide de me lancer aujourd'hui et de passer mon CAP pâtisserie après 4 ans de blog c'est pour vivre pleinement cette passion !

Quelle part et quel rôle la cuisine joue-t-elle dans votre vie ?

Je pense cuisine, je lis cuisine, je rêve cuisine, j'ai toujours un livre de cuisine dans mon sac, toujours une recette en tête et une longue liste de recettes "à tester" sur mon téléphone et mon ordinateur. La pâtisserie c'est ma vie.

Combien de temps consacrez-vous à la cuisine chaque jour ?

Suivant l'humeur, je peux ne passer que 30 minutes en cuisine ou passer ma journée dedans si je prépare un bon gros gâteau ou un repas complet !

 

"Je m'inspire des recettes américaines"

Quelles sont vos sources d'inspiration ? Définitivement la pâtisserie anglo-saxonne ! Certains la taxent de grossière, trop sucrée, trop grasse, pas assez recherchée... je trouve ça tellement réducteur ! C'est comme si on disait que la pâtisserie française se limite aux recettes traditionnelles ! Moi j'aime m'inspirer de recettes américaines et apporter ma touche personnelle.

Vous tenez un blog culinaire depuis février 2008. Comment a-t-il évolué ?

Quand je regarde mes photos du début du blog, je constate à quel point j'ai fait des progrès en photographie, c'est d'ailleurs pour ça que je n'ai pas cherché à les remplacer. J'ai encore beaucoup à apprendre de ce côté là mais je prends vraiment du plaisir à travailler mes clichés. Je prévois aussi je refaire le design du blog pour qu'il corresponde vraiment à l'évolution de mes goûts.

Combien de temps y consacrez-vous (par jour ou par semaine) ? Vous imposez-vous un rythme de publication ?

J'ai depuis peu instauré un petit rituel du vendredi : le "Happy Friday Cooking", où je donne des recettes faciles à reproduire pour le week-end. Je ne me fixe pas de temps obligatoire de travail sur le blog, ça en perdrait tout son charme et à long terme, ça me gâcherai mon plaisir je pense. J'essaie juste de publier une à deux autres recettes par semaine en dehors du "HFC".

 

"Certains lecteurs de mon blog sont devenus des amis"

Quelles relations entretenez-vous avec vos lecteurs ? Elles sont excellentes ! J'ai des fidèles qui guettent les nouvelles parutions, et des petits nouveaux qui découvrent le blog et apprécient l'atmosphère "made in USA". Certains sont devenus des amis, et je suis moi-même une fidèle de leurs blogs, c'est ça que j'aime dans ma blogosphère.

Vous avez une boutique d'ustensiles de cuisine en ligne. Comment est né ce projet ?

Effectivement, j'ai créé I love cakes fin 2010 après un an de travail. Cette idée je l'avais depuis longtemps, mais en personne (trop) prudente que je suis, je n'envisageais pas de sauter le pas. Et puis fin 2009, après une année difficile, je ne me retrouvais plus dans ma vie professionnelle, j'avais envie d'avancer et d'être plus sereine, j'ai donc décidé d'arrêter de rêver de ce projet et de me lancer. C'est comme ça qu'est née ma boutique et c'est en suivant cette idée de vivre sa vie plutôt que de la rêver que je vais bientôt l'agrandir.

Où vous voyez-vous dans 10 ans ?

Dans ma tête je me vois maman pâtissière, propriétaire de ma pâtisserie à l'américaine et faisant partager ma passion pour les gâteaux à travers mon blog et des cours de pâtisserie.

 

Que peut-on vous souhaitez ? Que tous les beaux projets que j'ai rêvés prennent vie, y compris celui d'un livre dans l'esprit I love cakes...

Merci pour vos réponses, Valérie !