30 recettes de pain perdu

Qu'il soit "doré" (au Canada), "crotté" (dans le Nord de la France) ou perdu (plus couramment), la recette du pain "imbibé" est loin d'être perdue, justement ! On la décline au petit-déjeuner, au goûter et même au dîner.

Qu'il soit "doré" (au Canada), "crotté" (dans le Nord de la France) ou perdu (plus couramment), la recette du pain perdu est loin d'être perdue, justement ! Certainement parce qu'elle n'a que des avantages : économique, elle permet de donner une seconde vie au pain rassis et de dire stop au gaspi ; rapide à réaliser, il suffit pour s'en régaler de tremper ses tranches ou ses croûtons dans un mélange de lait et d'œuf avant de les faire dorer à la poêle ou au four. Comme tout bon basique qui se respecte, elle est "customisable" à l'envie. Pour un brunch, plutôt que d'affronter le froid hivernal en allant chez le boulanger, la recette s'adapte avec les restes de brioche de la semaine. Servis avec de la confiture, de la pâte à tartiner ou de la chantilly (pour les plus audacieux), c'est réveil en douceur assuré. Pour un goûter original et parfumé, utilisez le pain d'épice qui sèche dans le placard : accompagné d'une boule de glace ou des fruits, c'est un délice. Côté salé, nous vous recommandons de ne surtout pas perdre une miette de la version fromagée. Pour la réaliser, incorporez le fromage de votre choix dans la préparation de base. Que vous le dégustiez au petit-déjeuner, au goûter, en dessert ou en plat, vous voyez bien qu'il y a mille et une façons de ne pas perdre votre bon vieux pain !