Des Kits pour faire pousser des champignons chez soi

Interview du co-créateur de "Prêt à Pousser", une jeune entreprise proposant à tous de cultiver des champignons et bientôt un véritable potager chez soi, sans jardin, ni balcon.

Comment s’est formée la start-up ?
La rencontre avec Romain se fait à l’ESSEC, lors de notre master spécialisé. C’est en remarquant que des champignons se développent sous le préau de l’école, en observant ces petites pousses captivantes, que l’intérêt est né. Ce phénomène passionnant nous amène à l’idée suivante : tout le monde doit pouvoir avoir la chance de faire pousser des champignons. Ensemble, nous souhaitons créer un concept simple, pour intérieur, peu coûteux et ludique. Nous avons alors étudié ce qu’il se faisait ailleurs dans le domaine, posant de nombreuses questions et apprenant beaucoup en retour. Nous devions saisir l’intégralité du sujet. 

L’essentiel est de trouver un bon substrat pour une pousse de pleurotes optimale. Notre choix s’oriente vers le café, précisément le marc de café, comme substrat de culture. En 2013, pour recevoir suffisamment de matière, nous engageons un partenariat avec les Starbucks de Paris afin d’être facilement fourni. En octobre 2014, près d’un an plus tard, nous lançons les kits champignon prêt à pousser. Toujours dans l’objectif d’optimiser la pousse nous remplaçons ce premier substrat, à la qualité aléatoire, par de la sciure de bois allemand et français, seconde matière aussi substituée par une troisième : la paille pasteurisée. L’important c’est que la base de l’idée, ce substrat, soit en accord avec nos valeurs bio, et toujours réalisé à partir de déchets urbains ou forestiers. 

Comment fonctionnent les kits champignon prêt à pousser ?
Il suffit d’ouvrir une des faces prédécoupées de la boîte pour faire une entaille en croix directement sur le sac blanc, puis il faut arroser quotidiennement avec le petit spray fourni. C’est très simple, pour avoir en quelques jours de très bons champignons naturels. 

Est-ce possible avec d’autres champignons que les pleurotes ?
Oui, il est complètement possible de faire cela avec les champignons de Paris ou les japonais shiitake. Seulement, les pleurotes c’est excessivement simple, pas besoin de contrôler l’humidité, la température ou la luminosité. L’essence même de la startup est la facilité. Les « Paris » requièrent une longue pousse, les pleurotes arrivent en seulement dix jours ! Pour d’autres, comme les morilles, les trompettes ou les fameux cèpes, cela est juste dur à cultiver. 

Prêt à pousser propose aussi des aromates ? Y a t il une particularité ?
Ce lancement de nouveaux produits est le fruit d’une campagne de financement via le site Kickstarter. Nous souhaitons étendre la gamme du potager à domicile tout en simplicité. Dès maintenant, il est possible de précommander le système Lilo qui permet de cultiver jusqu’à trois plants d’aromates sur le même système hydroponique. Le système d’éclairage et les capsules contenant substrat et graines permettent, sans jardin, ni balcon, d’avoir tout au long de l’année des herbes fraiches à profusion. En 2016, nous lanceront les tomates cerises, les mini poivrons et d’autres légumes sur ce même modèle. 



Et pour Noël, petite idée cadeau, les éditions Marabout et Prêt à Pousser propose un livre de 25 recettes autour des champignons. Miam...