Lexique du vin : chambrer

Les discours des cavistes comme les contre-étiquettes sont pleins de mots dont le sens ne coule pas de source. Alain Gousse, sommelier de l’abonnement vin mensuel My VitiBox vous propose de clarifier la signification du terme “chambrer”.

“Servir chambré”. Cette expression est récurrente dans l’univers du vin. Vous l’avez sûrement déjà entendue, vous l’avez probablement déjà lue, mais n’êtes pas toujours sûr de sa signification. Rien d'étonnant à cela : très ancien, ce concept est susceptible d'incompréhensions. Chambrer un vin, cela ne veut surtout pas dire le servir dans la chambre sur le plateau du petit-déjeuner, mais qu’il faut le porter à une certaine température pour optimiser son service et révéler son plein potentiel aromatique. Vous pourrez d’ailleurs vous entraîner à servir le vin mois après mois en vous abonnant à une box vin mensuelle My VitiBox. Chambrer un vin, c’est donc le mettre à une certaine température, mais laquelle ? 

A l’origine, l’expression signifiait laisser un vin se mettre à la température de la chambre, c’est-à-dire de la pièce dans laquelle on va le servir. Cela s’applique lorsqu’on remonte un vin de la cave, qui sera ainsi vers les 13°, et qu’on le laisse reposer plusieurs heures dans la pièce où sera dégustée la bouteille pour que celle-ci soit à la même température. Attention cependant : cette expression date d’il y a fort longtemps et à l’époque, le chauffage n’existait pas. Les températures intérieures étaient par conséquent bien plus faibles qu’aujourd’hui et lorsqu’on chambrait les vins, on les portait en fait vers 17° à 20°. Au XXIème siècle, la plupart des intérieurs sont désormais bien chauffés et sont souvent à 22° voire plus chez les grands frileux. C’est agréable en hiver, mais ces températures sont beaucoup trop élevée pour la dégustation de vins, quel que soit le type de vin. De nos jours, chambrer un vin ne signifie plus le porter à la température de la pièce, mais plutôt vers 18 à 20° grand maximum !

Quels sont les vins à chambrer ?

 Maintenant que vous savez ce que signifie le terme chambrer, il faut savoir pourquoi chambrer les vins et surtout, lesquels chambrer ? Les vins à chambrer sont avant tout les vins rouges ayant un axe des tanins très marqué car le froid tend à durcir les tanins, ce qui créé une sensation métallique désagréable en bouche. Il est donc indispensable de bien savoir à quelle température servir chaque vin comme vous le découvrirez en prenant un cours d’oenologie. Mais il ne faut pas trop les réchauffer non plus, car la chaleur fait ressortir l’alcool, ce qui peut également créer une sensation de déséquilibre en bouche. C’est pourquoi 18° est bien souvent la température de service idéale pour les vins rouges puissants. En théorie, il faudrait légèrement rafraîchir ce type de vin juste avant le service lorsque la bouteille sort directement du placard de la cuisine. Il est donc utile de savoir comment porter chaque type de vin à la bonne température facilement. Sachez qu’il existe de nombreuses astuces pour amener rapidement les vins à leur température optimale de service. Pour toutes les maîtriser, formez-vous auprès d’un expert passionné lors d’un stage d’oenologie.