Vin : 50 shades of blanc !

Alain Gousse vous propose d’approfondir pourquoi il existe toutes ces belles nuances de robes parmi les vins blancs.

Les vins rouges sont élaborés à partir de jus de raisin blanc. Vous êtes surpris ? C’est pourtant le cas ! En effet, à de très rares exceptions (gamay de Bouze par exemple), le jus d’une baie de raisin que vous pressez entre vos doigts est blanc, que le cépage utilisé soit noir ou blanc. C’est la macération des peaux de raisins noirs avec le jus blanc qui va donner sa coloration au vin rouge. Plus ce temps de macération est long, plus le vin rouge est coloré ! Voilà pourquoi il existe tant de nuances pour le vin rouge (sachant que cette raison n’est pas la seule, pour découvrir les autres, inscrivez-vous à un cours oenologie). Mais alors pourquoi existe-t-il tant de nuances de vin blanc ?

Une histoire de sucre
Tout d’abord, il y a des différences de couleurs en fonction des cépages utilisés (mais c’est aussi valable pour le vin rouge) et du type d’élevage choisi (le fût de chêne a tendance à foncer les vins). Mai ce qu’il faut surtout retenir, c’est que c’est avant tout la concentration en sucre des baies qui joue. Des baies plus concentrées en sucre à la vendange donneront in fine un vin blanc plus coloré. Néanmoins, attention ! Une  concentration des baies en sucre ne veut pas forcément dire un vin sucré en bouche. En effet, au moins une partie du sucre est transformée pendant la fermentation, en alcool d’abord, mais aussi en glycérol, une molécule inodore qui rend le vin plus gras et donne donc une impression de plus grande densité à l'œil. Si on prend l’exemple des célèbres Sauternes, que vous croisez sans doute souvent sur la table de votre repas de Noël (et que vous pourrez retrouver à un stage d’oenologie consacré aux grands crus de Bordeaux !), vous n’aurez pas manqué de remarquer que leur robe est intensément colorée ! En effet, ces vins liquoreux proviennent de baies si sucrées qu’ils peuvent produire un degré d’alcool normal tout en restant incroyablement sucrés (souvent plus de 100 grammes de sucre par litre contre moins de 2 grammes pour les vins blancs secs).

Un ovni œnologique: le vin orange
Le vin orange, également appelé blanc de macération, est un vin blanc qui a été vinifié en partie comme un rouge. C’est-à-dire que les peaux des baies ont macéré dans le jus un certain temps. Cela donne des vins avec beaucoup de corps, un peu de tanins et il faut donc les boire à peine rafraîchi. Et ce type de vin porte très bien son nom de vin orange, car sa robe est véritablement très orangée ! Ces vins encore rares sont de plus en plus à la mode, et c’est quelque chose à essayer si vous voulez faire une expérience étonnante. Et si vous souhaitez faire d’autres expériences ludiques et pédagogiques autour du vin, souscrivez à une box vin mensuelle My VitiBox !