Vos ados se plaignent de votre cuisine ? Envoyez-les en Angleterre !

La prochaine fois que votre ado vous cette remarque : « Deux fois des brocolis en une semaine, non mais t’as craqué mam’s ?! », proposez-lui sur le champ un séjour linguistique en Grande-Bretagne. A son retour il vous décernera à coup sûr le diplôme de la meilleure « quiche-à -tout ». Explications sur la gastronomie à l'anglaise...

Au restaurant : des influences multiples

La Grande-Bretagne est l’un des pays européens qui compte le plus de personnes issues de l'immigration dans sa population : 25% des habitants sont d’origine étrangère (provenant de l’Union Européenne, d’Asie ou d’Afrique essentiellement). La gastronomie anglaise s’est donc naturellement inspirée de ces influences multiples. On y trouve par exemple des plats à base de curry, comme le poulettikka masala, apporté par les immigrés indiens ou pakistanais. Les crêpes de pomme de terre, l’agneau avec ratatouille et yaourt, ou encore les saucisses sont quant à eux plutôt des plats provenant de Pologne.

Parmi les plats « so british », on trouve l’incontournable fish&chips : en général de la morue panée servie avec des frites, un filet de vinaigre ou du citron, mais aussi des bons petits plats mijotés comme on les aime, nous les froggies (oui, les anglais nous appellent les grenouilles…) : par exemple le Lancashire Hotpot, un des plats les plus fameux du nord de l’Angleterre, composé d’agneau recouvert de rondelles de pomme de terre, qui cuit pendant une journée entière à feu doux.

De plus en plus, les restaurants anglais proposent des plats 100% végétariens, voire Vegan, la grande tendance du moment à Londres : sur la carte, ces plats sont estampillés d’un « V ».

Côté dessert, on va du meilleur au pire, qui semblerait être pour nous la « jelly », cette gelée aux couleurs arc en ciel qui agrémente les pâtisseries. Côté goût et texture, c’est sûr, on peut trouver mieux !

Au menu des anglais : pomme de terre et sandwich

Dans les menus de tous les jours, la pomme de terre est l’ingrédient N°1 servi outre-manche : les anglais en consommeraient 102 kg par an et par habitant (contre 55 kg pour les français) ! La Grande-Bretagne est aussi la patrie du sandwich, qui fait office de déjeuner pour de nombreux anglais : le packed-lunch typique que l’on emmène au bureau ou à l’école comprend deux sandwichs triangle en pain de mie, des « crisps » (chips) aux goûts parfois inhabituels (cocktail de crevette, chili con carne), et une pomme.

Pour les grandes occasions, les anglais cuisinent des plats typiques tels que les meat pies (tourtes à la viande) ou encore le "roast lamb and mint sauce" (roti d'agneau et sauce à la menthe). La sauce à la menthe est courante en Angleterre, pour accompagner l'agneau ou le porc. Le plus dur est de passer outre la couleur verte…

Les desserts sont souvent réservés à des occasions particulières. Le triffle, sorte de tiramisu aux fruits, est divin, le sticky toffee pudding aussi très savoureux avec sa sauce au caramel. Quant au célèbre pudding, est-ce son côté « bourratif » qui prend le dessus sur le gustatif ? En tout cas il ne figure pas au palmarès des papilles françaises…

Et enfin dans les placards anglais, vous tomberez probablement sur un pot de « Marmite » (prononcez « mar-maille-te »), une pâte salée et amère que l'on tartine sur des toasts, ou dont on se sert pour les sandwichs. Le slogan de Marmite ? “Love it or hate it, but don't forget it” : c’est sûr, que l’on aime ou que l’on déteste, elle ne laisse pas indifférent !

Une chose est sûre, les ados qui reviennent d’un séjour en Grande-Bretagne font régulièrement les mêmes remarques lorsqu’il s’agit d’évoquer la cuisine locale. Ils la trouvent  « trop grasse, pas assez variée, et elle ne propose pas assez de légumes »,…  

Auraient-ils du mal à ouvrir leurs shakras et profiter de cette nouvelle aventure gastronomique qui s’offre à eux ?

En tout cas c’est sûr, après cette expérience, vous pourrez leur servir des légumes vapeur pendant des semaines !